Transport aérien régional, Ottawa débloque 59 M $ pour le Québec

Pour partager cette publication :

L’initiative de transport aérien régional a pour but de venir en aide à ce secteur durement touché par la COVID-19. Il est doté d’une enveloppe budgétaire de 206 M $ et 59 M $ sont réservés pour le Québec. 

Les transporteurs aériens et les aéroports locaux et régionaux sont admissibles à cette aide. Toutefois, les compagnies aériennes doivent avoir remboursé les passagers pour les vols annulés. De plus, les compagnies aériennes qui négocient directement un programme d’aide avec le gouvernement fédéral sont également exclues. Il s’agit donc d’une aide destinée uniquement aux transporteurs régionaux. 

Les aides admissibles sont les suivantes :

  • La conception et la mise en place de solutions favorisant une connectivité régionale accrue du transport aérien, en complémentarité des autres mesures mises en place par le gouvernement du Canada, notamment par Transports Canada
  • Le développement et la mise en œuvre de services améliorés pour favoriser la connectivité régionale. 
  • Les besoins en liquidités d’aéroports régionaux et locaux. 
  • Des mesures d’adaptation ou de modernisation pour maintenir ou améliorer les opérations.

L’achat d’appareils, de carburant et le refinancement de dettes existantes sont exclus du programme.

Cette enveloppe de 59 M $ vient donc s’ajouter à celle de 40 M $ annoncée par Québec l’été dernier. Lentement mais sûrement, le soutien au transport aérien régional prend forme. Au Québec, le gouvernement a mis sur pied un comité afin de trouver des solutions à long terme. Les transporteurs régionaux sont tous présents et collaborent activement à mettre sur pied une solution. 

C’est le 25 mars prochain que Québec déposera son budget 2021-2022. Il se pourrait bien qu’il contienne des dispositions concernant le transport aérien régional. Si c’est le cas, je parie que l’annonce fera beaucoup de place aux transporteurs existants. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “Transport aérien régional, Ottawa débloque 59 M $ pour le Québec

  • mars 22, 2021 à 2:35 pm
    Permalink

    J’en ai déjà parlé, le transport régional par voie aérienne est difficile au Québec. Il y a pourtant des solutions qui seraient faciles à mettre en place immédiatement pour deux régions qui si t le Saguenay et l’Abitibi.

    En effet, Hydro-Québec possède deux Q-400 et un Dash-8-300. Ceux couchent à Montréal tous les soirs chez Air Inuit sur le Boul. Côte-Vertu. Il y a là un bel aérogare moderne et propre, spacieux à souhait qui a tout pour accommoder au moins cent personnes. Or les avions d’HQ volent pratiquement vides à partir de Montréal, tous les jours. Le gros des passagers embarquent à Bagotville et à Rouyn. Il y a donc trois avions qui se promènent vides alors que le gouvernement essaie d’encourager le transport aérien régional.

    Je vous entends déjà dire que ce n’est pas le rôle d’HQ de participer, que leur permis ne leur permet sans doute pas de prendre des passagers ordinaires payants et tout ce genre de choses. Je sais bien que les transporteurs locaux comme les gros vont déchirer leur chemise sur le plancher de l’assemblée nationale, mais …… des avions volent vides ……….. vides tous les jours.

    Me semble qu’à l’heure où on parle de pollution et d’efficience, c’est un aberration de trop.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *