L’AIMTA réagit au déclenchement de la grève à Montréal-Trudeau

Pour partager cette publication :

La grève est déclenchée aux aéroports Montréal-Trudeau et Mirabel

 

31 décembre 2019– Le comité de négociation et l’employeur n’ont pas réussi à dénouer l’impasse avant le déclenchement de la grève. Depuis 11 heures ce matin les travailleurs de Swissport Canada Inc. ont cessé de réaliser les opérations d’avitaillement des avions. Malgré l’intention de Swissport d’avoir recours à des briseurs de grève pour réaliser le travail, les activités des deux aéroports risquent d’être perturbées.

 

« Ce qu’on veut c’est un contrat de travail qui respecte les travailleurs et qui correspond à leurs responsabilités. C’est décevant de devoir faire la grève pour faire comprendre ça à l’employeur. Swissport est une multinationale qui a près de 70 000 employés dans le monde et qui a affiché un chiffre d’affaires de presque 3 milliards d’Euros en 2017. Ce qui leur est demandé par leurs employés de Montréal-Trudeau et de Mirabel c’est la reconnaissance de leur travail et un meilleur partage des bénéfices de l’entreprise », soutient le président général du district 140 du Syndicat des Machinistes, Peter Tsoukalas.

 

Même si pour le moment il n’y a pas de date pour la reprise des négociations le comité de négociation demeure sûr de reprendre les discussions bientôt.

 

« Notre attitude ne change pas. Notre intention est de négocier pour en arriver à une entente gagnant-gagnant. C’est pourquoi j’invite l’employeur à prendre en considération nos demandes et à revenir négocier avec nous. Cela dit nous avons été déçus de voir l’employeur mobiliser ses ressources pour tenter d’invalider notre droit de grève. Il aurait été plus judicieux de sa part de mettre ses énergies dans la négociation», conclut Peter Tsoukalas.

 

Les travailleurs de Swissport Canada Inc., membres du Syndicat des machinistes, sont ravitailleurs d’avions, répartiteurs, travailleurs d’entretien d’installations de stockage de carburant et mécaniciens. Leur convention collective a expiré en août 2019 et depuis le 23 mai dernier qui tente d’en arriver à une entente avec leur employeur.

La ligne de piquetage est située devant les portes 3 et 4 de l’aéroport Montréal-Trudeau.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

4 réflexions sur “L’AIMTA réagit au déclenchement de la grève à Montréal-Trudeau

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *