ACJ TwoTwenty, attention aux faux débats

Pour partager cette publication :

Airbus a présenté l’ACJ TwoTwenty hier et il a déjà beaucoup fait parler de lui au Québec. Certains arguments contre l’appareil et les choix effectués par Airbus me semblent partis sur une mauvaise tendance. Je me permets donc d’ajouter mon grain de sel dans ce flot d’information. 

Le choix de Comlux comme partenaire

Est-ce qu’Airbus aurai du choisir un partenaire québécois pour la finition intérieure de l’ACJ TwoTwenty? En théorie la réponse est oui : après-tout, la présence de Bombardier a grandement favorisé le développement de ce secteur dans la région de Montréal. Plusieurs entreprises de la région font de la finition intérieure d’avions d’affaires neufs ou usagés. Mais il s’agit surtout d’avions conçus pour le marché des avions d’affaires. 

Mais faire la finition intérieure d’un avion qui n’a pas été conçu pour l’aviation d’affaires c’est différent. Il faut alors revoir ou changer plusieurs systèmes afin qu’ils répondent à des besoins bien différents. Or Comlux a déjà fait de la conversion d’avions de ligne en avions d’affaires. De plus, Comlux opèrent 11 avions d’affaires plus gros que l’ACJ TwoTwenty. Elle possède donc une expertise en tant qu’opérateur qui lui donne une perspective différente sur les besoins. 

Mais le plus gros argument en faveur de Comlux, c’est qu’elle a commandé deux appareils pour sa propre flotte. Il s’agit donc d’un investissement qui va dépasser les 200 M $ US. Je ne vois pas quel opérateur de la région de Montréal serait en mesure d’acquérir deux ACJ TwoTwenty. En tant que client, Comlux peut bien choisir où elle fera la finition intérieure de ses deux avions. 

En aéronautique, Indianapolis c’est la porte d’à côté pour la chaîne mondiale d’approvisionnement. Les compagnies présentes dans la région de Montréal pourront soumissionner afin de devenir fournisseur. On peut penser à la compagnie Suisse F/List qui a une usine à Laval. 

ACJ contre Bombardier. 

J’ai lu plusieurs commentaires concernant la compétition que livrerait l’ACJ TwoTwenty au Global de Bombardier. Voilà une affirmation qui est fausse et qu’il est important de corriger : c’est en 2000 qu’Airbus a annoncé qu’elle se lançait dans la conversion d’avions de ligne en avions d’affaires. C’est en 2005 qu’Airbus Corporate Jet (ACJ) a livré son premier appareil un ACJ318. Depuis tous les avions de lignes d’Airbus ont été offert en version Bizjet, même un A380 a été converti. 

ACJ a enregistré 227 commandes et a livré un total de 204 appareils alors que deux modèles ont été populaires : l’ACJ319 avec 77 livraisons et l’ACJ330-200 avec 52 livraisons. Pour sa part l’ACJ318 a enregistré un total de 20 commandes. Mais depuis 2015, ACJ n’a livré que 12 appareils et ses ventes ont beaucoup ralenti. Les avions d’affaires de cette taille sont dispendieux à l’achat et ont un coût d’opération élevé. C’est pour cette raison qu’une bonne proportion des avions livrés avaient été commandés par des gouvernements. 

l’ACJ TwoTwenty aura une masse maximale au décollage de 139 000 livres et une cabine de785 pieds carrés. Par comparaison, le Global 6500 a une masse maximale au décollage de 99 000 livres et une cabine d’à peine 300 pieds carrés. La masse et la taille de l’ACJ TwoTwenty sont beaucoup plus proches de l’ACJ318 et ACJ319 que du Global. En 2018, le prix de liste de la version de base de l’ACJ319 était de 105 M $ US. La version prestige était listée à 115 M $ US. Pour sa part, le Global 5500 est listé à 56 M $ US. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

8 réflexions sur “ACJ TwoTwenty, attention aux faux débats

  • octobre 8, 2020 à 5:00 pm
    Permalink

    Comlux a l’exclusivité pour les 15 premiers exemplaires, pas impossible que d’autres « finisseurs » s’ajoutent après si les ventes sont bonnes mais il ne faut pas s’attendre à plus de 5 ou 6 appareils par année, probablement que ce sera moins.

    Dans les 58 A330 livrés, 44 sont des MRTT

    Répondre
    • octobre 8, 2020 à 5:02 pm
      Permalink

      Ce que je remarque c’est qu’il y a eu un boom dans les premières années puis après la demande s’est essoufflée

      Répondre
  • octobre 8, 2020 à 5:11 pm
    Permalink

    « l’ACJ TwoTwenty aura une masse maximale au décollage de 144 000 livres »

    139k selon le site d’Airbus, le plus gros changement étant la capacité de carburant qui passe de 21800 litres à 28570 (5 ACT en soute). L’augmentation de la capacité de carburant diminue probablement d’autant en poids la charge utile mais avec 18 passagers max comparativement à 130, ce n’est pas un problème.

    https://www.acj.airbus.com/en/exclusive-products/acj-twotwenty.html

    Répondre
    • octobre 8, 2020 à 5:59 pm
      Permalink

      Les informations sur cette page sont un copie collé de celles de la page de l’A220-100. Mais Airbus va augmenter la MTOW de 5 tonnes. J’ai mentionné cette information dans mon deuxième texte mardi et là je n’arrive pas à retrouver où j »ai trouvé l’info. Je met le lien dès que j’ai trouvé.

      Répondre
      • octobre 8, 2020 à 8:47 pm
        Permalink

        Je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’augmenter le MTOW, l’augmentation de la capacité maximale de carburant correspond à un peu plus de 5 tonnes (5.5 pour être précis) mais sauve 10 tonnes pour les 100 passagers en moins. Ensuite faut voir la différence de poids entre un aménagement commercial et un aménagement ACJ.

        Sans oublier que le MTOW actuel est de 134k lbs et passera à 139k sous peu (en 2021 je crois)

        Répondre
        • octobre 8, 2020 à 8:59 pm
          Permalink

          C’est probablement de là que vient ma confusion.

          Répondre
    • octobre 8, 2020 à 6:08 pm
      Permalink

      Bon je ne trouve pas la fameuse information sur l’augmentation de la MTOW. Mais en relisant le communiqué de -presse j’ai trouvé ceci: « Airbus Corporate Jets is putting all its knowledge in terms of cabin design into this new aircraft, supported by the experience of having delivered already around 90 cabin turnkey solutions over several decades to the most demanding clients all around the world. »

      Donc le communiqué parles « d’environ 90 solutions clés en main déjà livrés » . Donc 77 ACJ319 et 20 ACJ 318.
      https://www.airbus.com/newsroom/press-releases/en/2020/10/airbus-corporate-jets-launches-acj-twotwenty-business-jet.html

      Répondre
  • octobre 8, 2020 à 11:55 pm
    Permalink

    Parler de lui… Dans le journal de Montréal? 🙂

    Tous leurs articles ont toujours été anti bombardier, anti subventions/aides et maintenant ils découvrent que quand une compagnie tombe dans les mains d un étranger, celui ci en fait ce que bon lui semble en prenant en compte d autres intérêts que les intérêts canadiens.

    Avec des médias comme ça, vous n avez pas besoin d ennemis…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *