Aéro Montréal se mobilise pour recruter la relève

Campagne de sociofinancement 2022
Faites une contribution (*) pour supporter les Ailes du Québec



(*) Veuillez noter que Les Ailes du Québec ne peut émettre de reçus pour fins d'impôt.
Pour partager cette publication :

VITRINES 2022 : premier événement en présentiel à Montréal depuis deux ans pour attirer la main-d’œuvre dans le secteur aérospatial

Montréal, le 7 mai 2022 – Aéro Montréal présente aujourd’hui la 5e édition de son événement de l’emploi et de la formation en aérospatiale, VITRINES, au Centre des sciences de Montréal. À l’occasion de ce rendez-vous unique, soutenu financièrement par le gouvernement du Québec, la grappe aérospatiale du Québec annoncera le lancement de l’initiative Transfert de connaissances qui se donne comme mandat de soutenir le transfert de savoir au sein des entreprises pour répondre aux grands défis de main-d’œuvre.

Imaginé pour faire découvrir les nombreuses possibilités de carrière, de stage et de formation actuellement offertes au sein du secteur aérospatial, VITRINES réuni en présentiel, pour la première fois depuis 2 ans, le grand public et les entreprises, écoles et centres de formation du secteur.

« Je suis fier que notre gouvernement soutienne cet événement. En effet, le secteur de l’aérospatiale est essentiel et constitue un pilier pour le rayonnement du Québec à l’international. Dans ce domaine aussi, les entreprises doivent ouvrir leurs portes à tous les talents, car c’est en misant sur l’intégration de toutes les personnes disponibles que le secteur de l’aérospatiale pourra poursuivre son envol ! », affirme Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Encourager le transfert de connaissances en entreprise

Le vieillissement de la population fait peser une pression croissante sur le milieu industriel. Les nombreux départs à la retraite envisagés dans les prochaines années, associés à la situation de pénurie de main-d’œuvre que connaît le secteur, ont encouragé Aéro Montréal à proposer rapidement des solutions concrètes pour soutenir les entreprises.

L’une de ces solutions est l’initiative Transfert de connaissances qui vise à développer et opérationnaliser une plateforme numérique pour garantir le transfert des connaissances en entreprise. La plateforme permettra essentiellement d’identifier et de capter les connaissances critiques et favorisera le partage de ces dernières. La démarche sera documentée afin d’identifier les meilleures stratégies de transfert de connaissances à déployer et les acteurs à mobiliser dans le but d’en faire bénéficier d’autres secteurs. Pour la phase 4, ce projet reçoit l’appui financier du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, qui, avec la collaboration du Conseil emploi métropole, attribue une somme de 165 750 $, et du ministère de l’Économie et de l’Innovation, qui accorde une somme de 145 750 $.page1image29728832

« La maîtrise, l’exploitation et l’actualisation des connaissances représentent les bases stratégiques de la compétitivité de nos entreprises. À travers le projet Transfert de connaissances, la grappe aérospatiale du

Québec s’assure d’outiller nos champions pour qu’ils puissent préserver toute l’expertise qui a permis au Québec de se distinguer et d’être à la 3e place mondiale dans le domaine de l’aérospatiale. Ce type d’initiative contribue aussi à faire de la région métropolitaine de Montréal un territoire attractif et unique pour notre relève et améliore la visibilité du Québec en matière de capacité à construire des environnements de travail durables », souligne Audrey Murray, présidente du Conseil emploi métropole et de la Commission des partenaires du marché du travail.Faire découvrir les occasions de formation et d’emploi à la relèveTout au long de la journée, les principales institutions d’enseignement profitent de cet événement pour présenter l’ensemble des programmes disponibles, notamment les formations professionnelles, collégiales et universitaires, les microprogrammes à distance ainsi que la reconnaissance des acquis et des
compétences. C’est aussi l’occasion pour de nombreux employeurs de faire valoir les opportunités d’emploi à pourvoir immédiatement. Aéro Montréal a lancé une clinique de CV durant la crise pour faire le lien entre les besoins des entreprises et les talents disponibles sur le marché et poursuit son travail d’animation du portail officiel d’Aéro Montréal, l’AéroPortail, qui regroupe de nombreuses offres d’emploi du secteur.Grande compétition étudiante sur l’aéronef du futurPour cette 5e édition, VITRINES propose également une compétition étudiante de grande envergure qui réunit des étudiants de différentes institutions d’enseignement autour de la thématique « L’aéronef du futur et ses technologies propres ».

« Les entreprises du secteur aérospatial québécois sont pleinement engagées à tout mettre en œuvre pour consolider le bassin de travailleurs qualifiés de demain. Elles ont à cœur de proposer à la relève des emplois accessibles, payants et portés par des projets stimulants dans des environnements inclusifs. Intégrer l’industrie aérospatiale dans ce contexte de relance, c’est aussi prendre une chance de jouer un rôle clé dans la conception et la fabrication des aéronefs du futur qui nous permettront de bâtir une mobilité durable pour les centaines de milliers de personnes qui se déplaceront à travers le monde dans l’avenir », indique Suzanne M. Benoît, Présidente-directrice générale d’Aéro Montréal.

VITRINES 2022 est organisée en collaboration avec le Centre des sciences de Montréal et le Comité sectoriel de main-d’œuvre en aérospatiale (CAMAQ). Elle est aussi propulsée par nos partenaires Or : Airbus Canada, Bell Textron Canada Ltée, Bombardier, Pratt & Whitney Canada et Stelia Aéronautique Canada.

-30-page2image29387264

À propos d’Aéro Montréal

Créé en 2006, Aéro Montréal est un forum stratégique de concertation qui réunit l’ensemble des premiers dirigeants du secteur aérospatial québécois issus de l’industrie, des institutions d’enseignement, des centres de recherche et incluant les associations et les syndicats.

Les activités d’Aéro Montréal sont rendues possibles grâce à la participation des gouvernements du Canada, du Québec et de la Communauté métropolitaine de Montréal, ainsi que des entreprises membres de la grappe.

Renseignements :

Léa Guicheteau, Aéro Montréal lea.guicheteau@aeromontreal.ca 514-550-7494

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.