AéroPod #47 : Southwest et l’A220?

Pour partager cette publication :

Les épisodes réguliers de l’aéroPod sont de retours. Cette semaine on regarde où est rendue la démarche de Southwest afin d’acquérir des A220. Les autres sujets sont la retraite de Calin Rovinescu, le Brexit et l’aéronautique britannique et le secteur militaire.

N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube. pour ceux qui préfère le podcast voici le lien, Aéropod #47

Les Ailes du Québec se joint à Mentoraero pour produire des podcast sur l’actualité aéronautique.

André Allard des Ailes du Québec , Gregory Blanc de Mentoraero ainsi qu’Olivier Lacombe sont les commentateurs. C’est Claudia Ouellet qui anime et discipline les trois avgeek.

La formule de l’AéroPod se rapproche de celle du blogue alors que nous discutons de sujets d’intérêt. Si vous avez des commentaires ou des corrections à apporter, nous vous invitons à le faire.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

9 avis sur “AéroPod #47 : Southwest et l’A220?

    • novembre 3, 2020 à 8:23 am
      Permalink

      Vu les pertes d’Airbus, je ne parierai pas trop sur de nouvelles déclinaisons du 220 et 350 d ici un certain temps…
      A moins que ce soit dans le cadre d’un plan de relance.

      Répondre
  • novembre 2, 2020 à 5:36 pm
    Permalink

    Bonsoir André,
    Je ne sais pas si c’est normal mais cet épisode n’est pas disponible sur Google Podcast.
    En attendant, j’irai le chercher sur le site de Mentor Aero.
    Bonne journée

    Répondre
    • novembre 3, 2020 à 1:56 pm
      Permalink

      Environ 135 avions non livrés d’après l’article en baisse de 10 par rapport au mois précédent. Pour les white tails, l’article par de « low double digit number ». Donc entre 10 et 50. Merci pour le partage d’information.

      Répondre
  • novembre 3, 2020 à 3:57 pm
    Permalink

    Les problèmes de Boeing ne me surprennent pas, c’est typique de toutes grosses organisations où les hauts dirigeants ne se préoccupent que de leurs bonus individuels. Leurs décisions ne sont plus axées sur la bonne santé financière de la compagnie à court et à long terme. Ils font preuve d’un manque flagrant de vision et les résultats qui en découlent sont catastrophiques. J’ai remarqué, au cours des dernières 15-20 années, dans plusieurs companies, une dégradation continue à plusieurs niveaux à cause de divers facteurs: – création de structures administratives pyramidales colossales comparable aux fonctions publiques gouvernementales (trop de patrons, trop de contrôle, la main gauche ne sait pas ce que fait la main droite, incompétences techniques des chefs, trop de réunions inutile, etc),
    – sous-traitance à outrance et ce sans vérification adéquate pertinente durant le processus de conception ou de fabrication, – recherche du plus bas soumissionnaire sans tenir compte bien souvent de la qualité, – mises à pied de personnel d’expérience remplacé de temps à autre par des gens moins rémunérés mais combien moins compétent, – l’exécution d’un travail bien fait passe au second ordre et j’en passe.
    Plusieurs « modes » ont aussi nuit également au secteur de l’aéronautique: six sigma, 5S, inventaire minimum, lean design, etc. Ces concepts qui peuvent savérés utiles et efficaces dans d’autres secteurs techniques/compagnies ne sont pas nécessairement applicables tel quel en aéronautique; il faut faire preuve de discernement; j’ai vu tellement d’énergie gaspillée à essayer de faire marché ces concepts-là dans notre domaine et se retrouvé à la tout fin sans résultat tangible. J’ai bien peur que le(s) prochain(s) projet(s) de Boeing ne suivent le même chemin, malheurement.

    Répondre
  • novembre 4, 2020 à 1:23 am
    Permalink

    Très bon podcast en particulier sur l’A220 et Southwest en plus des déboires de Boeing. Pour la possible commande par Southwest, il y a aussi Air France qui a procédé comme Air Canada et Delta. Le nombre d’articles sur le sujet est un indice du sérieux de la situation. Boeing veut encore imposer un avion qui ne répond pas aux besoins d’un client important.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *