Airbus accélère les livraisons au troisième trimestre

Pour partager cette publication :

Au 30 juin dernier, Airbus avait livré un total de 196 avions civils depuis le début de l’année. Puis en juillet et août, elle a accéléré le rythme avec 88 livraisons en deux mois. À ce jour, le total du mois de septembre s’élève à près de 55 livraisons et il y en aura d’autres.

À propos de Delta Airlines

Au cours des dernières semaines cinq appareils aux couleurs de Delta ont quitté les usines d’Airbus. Ainsi, deux A321ceo, deux A350 et un A330neo ont été livrés à la compagnie aérienne. Les cinq appareils ont quitté les installations d’Airbus avec des numéros de vol identifiés à Delta Airlines. Par contre, le registre de la FAA indique que les cinq avions appartiennent à UMB Bank NA Trustee. 

La semaine dernière, Delta a signé une entente pour un prêt de 9 G $ US. Mais toujours aucune annonce n’a été faite concernant la reprise des livraisons d’avions neufs. Il est donc toujours difficile de prévoir sir la compagnie aérienne va reprendre la livraison des A220. En ce moment, il y a six A220-100 à Mirabel et trois A220-300 à Mobile en attente de livraison. Il n’est donc pas impossible qu’Airbus puisse ajouter neuf A220 de plus à ses livraisons du troisième trimestre. 

Les finances

Autant de livraisons auront sans doute un impact positif sur les flux de trésorerie d’Airbus. Il sera donc intéressant de voir quelle sera la situation financière du géant européen à la fin de ce trimestre. Enfin, je me demande combien de temps encore Airbus pourra maintenir un tel rythme.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

6 avis sur “Airbus accélère les livraisons au troisième trimestre

    • septembre 23, 2020 à 4:18 pm
      Permalink

      Dans mon analyse au mois d’août sur YouTube j’ai exclue la transaction avec Spirit. Les analystes financiers me laisse souvent perplexe, hier ils ont réagit fortement à la déclaration du CEO de Spririt qui disait que BBD n’avait toujours pas rempli les conditions pour que la transaction se fasse. Bein oui toi! Spirit tire 80 % de ses revenus de Boeing et en particulier du MAX, au cours des derniers mois elle a été obligé de renégocier toutes ses ententes avec ses créanciers car elle était incapable de payer. Dernièrement, elle a probablement été obligée de mettre en collatéral son inventaire de trombones, crayons et cartouches d’encre pour les importantes. Mais c’est pas pour cela que le deal ne se fera pas, c’est parce que BBD ne rencontre pas les exigences du contrat. Ca prend bien juste un analyste financier qui considère que le titre de Boeing veut encore 150 $ US pour croire une sornette pareil.

      Répondre
      • septembre 29, 2020 à 2:00 pm
        Permalink

        Spirit viens d’abandonner l’achat de Asco. Ce qui me frappe dans l’article de Marketwatch c’est la raison donner: The termination comes after Spirit said earlier this week that the deal may be terminated because conditions of the deal had not been satisfied.

        Ca sonne étrangement comme la réponse pour l’achat d’aérostructures a Bombardier pourquoi c’est pas compléter. Ca va tu finir comme pour Asco ?

        https://www.google.ca/amp/s/www.marketwatch.com/amp/story/spirit-aerosystems-terminates-asco-acquisition-deal-more-than-2-years-after-it-was-announced-2020-09-25

        Répondre
        • septembre 29, 2020 à 2:38 pm
          Permalink

          Pour moi ça fait longtemps que cette question est réglée car c’est évident que Spirit n’a plus les moyens d’acheter. Utiliser le prétexte que les conditions ne sont pas remplies a pour seul but d’éviter de payer les pénalités.

          La question maintenant est de savoir si Airbus va se réveiller et acheter les ailes de l’A220 car pour développer un avion zéro émission, il faut aussi de nouvelles technologies qui permettent de réduire le poids des avions.

          Répondre
    • septembre 23, 2020 à 4:24 pm
      Permalink

      Curieux, l’article de Bloomberg à propos des livraisons à Delta ne fait aucune mention de l’A220. Selon certaines informations à vérifier, la balance de la commande d’A350 serait livré à partir de 2024, mais cela reste une information à vérifier. EDC a fiancé les A220 d’AC, je ne vois pas pourquoi elle ne pourrait pas financer ceux de Delta. On jase là.

      Répondre
    • septembre 23, 2020 à 4:29 pm
      Permalink

      Cela dit, tu peux vérifier sur flightaware ou encore flight radar les cinq enregistrements suivants: N103DY, N103DU, N407DX, N515DN et N514DN on tous quittes les installations d’Airbus avec un numéro de vol Delta. Une possibilité ici serait que UMB Bank assure un financement transitoire à très bon taux d’ici à ce que Delta prenne les avions.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *