Le gouvernement Trudeau souhaite aider le transport aérien régional

Pour partager cette publication :

Le discours du trône du gouvernement Trudeau ne comportait pas de grandes surprises. Mais il y a tout de même quelques déclarations qui donnent un peu d’espoir pour le transport aérien. On y trouve entre autres la déclaration suivante :

« Et pour resserrer les liens entre nos communautés, le gouvernement travaillera avec des partenaires pour assurer lesliaisons régionales des compagnies aériennes. Il est essentiel que les Canadiens vivant en région aient accès à un serviceaérien régional fiable et abordable. C’est une question d’équité, d’emplois et de développement économique. Legouvernement travaillera en ce sens. »

Remarquez qu’il ne s’agit que d’une déclaration vague qui n’est pas très engageante pour le gouvernement Trudeau. Le diable est dans les détails dit-on et il faudra voir comment l’expression « Le gouvernement travaillera en ce sens » sera appliquée. Mais c’est un premier geste d’ouverture envers une industrie qui en a grandement besoin. 

L’industrie du voyage et du tourisme

Le discours comporte également la mention suivante : 

« et il mettra en place d’autres mesures d’aide pour les industries les plus durement touchées, notamment l’industrie duvoyage et du tourisme, »

Près de 60% des touristes sur la planète voyagent en avion, soutenir le tourisme c’est aussi soutenir l’aviation.

Et l’aéronautique ?

Le discours du trône ne fait aucune mention d’un soutien spécifique à l’industrie aéronautique. Mais le maintien de la SSUC jusqu’à l’été prochain est tout de même une bonne nouvelle.

Ce discours n’est pas un contrat ferme et le gouvernement peut encore adopter de nouvelles orientations. Rappelons que le gouvernement Trudeau est minoritaire et qu’il devra sans doute faire des concessions à l’opposition. Le Bloc Québécois et le NPD sont particulièrement favorables au soutien de l’aérospatiale. Le gouvernement a montré une certaine ouverture, il reste aux partis d’opposition à saisir l’opportunité.

L’industrie aérospatiale canadienne devra donc continuer sa mobilisation des dernières semaines. Plus on parlera de l’importance de l’industrie aérospatiale et plus la pression va monter sur le gouvernement Trudeau. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Une réflexion sur “Le gouvernement Trudeau souhaite aider le transport aérien régional

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *