Airbus augmente ses cadences de production

Pour partager cette publication :

Airbus a publié une mise à jour de ses cadences de production afin de tenir compte du marché. 

L’A220

Ainsi, la cadence de production de l’A220 passera de quatre à cinq appareils par mois au total. Ce changement est planifié pour la fin du premier trimestre de 2021. En 2020, Airbus a livré 38 A220 comparativement à 48 en 2019. Avec cette augmentation de cadence, Airbus devrait être en mesure de livrer près de cinquante-cinq A220 en 2021. 

Le carnet de commandes de l’A220 est d’environ trois fois celui de l’E2 son concurrent. De plus, durant les trois premiers trimestres de 2020, Embraer n’a livré que seize E2. L’autre concurrent de l’A220-300 est le B737MAX7 qui devrait obtenir sa certification en 2021. Mais la plus petite version du MAX ne compte qu’une cinquantaine de commandes. 

Grâce à l’A220, dans le marché des avions de 110 à 150 passagers Airbus est loin devant la compétition.

La famille A320

Pour la famille A320, les trois sites de production assemblent actuellement un total de 40 appareils par mois. Airbus va augmenter graduellement la cadence jusqu’à 43 appareils au début du troisième trimestre. Puis le rythme augmentera à 45 par mois au quatrième trimestre. Bien que cette augmentation soit une bonne nouvelle, la prévision initiale était une augmentation à 47 pour le premier juillet. Mais dans le contexte de la COVID-19, la moindre augmentation de cadence est importante. 

C’est surtout l’A321neo et ses variantes LR et XLR qui tirent la production de la famille A320 vers le haut. Avec ces deux nouvelles variantes de l’A321, Airbus a visé juste alors que les compagnies aériennes en veulent plus. Dans le marché des monocouloirs de 150 à 200 passagers, l’avionneur de Toulouse a maintenant un net avantage sur Boeing. Le géant américain est en perte de vitesse et il aura fort à faire juste pour freiner sa chute. 

Les gros-porteurs

Pour ce qui est des gros-porteurs, la situation est nettement moins favorable. Airbus va maintenir la cadence de l’A330 à deux appareils par mois et à cinq par mois pour l’A350. Pour le moment l’avionneur n’envisage pas d’augmentation de cadence pour ces deux programmes d’avions. 

Le marché des long-courriers est durement affecté par la COVID-19. Pour l’instant, il est très difficile de voir ce qu’il adviendra des différents gros-porteurs.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “Airbus augmente ses cadences de production

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *