Airbus remonte la pente

Pour partager cette publication :

Hier, Airbus a publié ses résultats du premier trimestre et elle a déclaré un profit de 362 M d’euros. Elle rapporte également un flux de trésorerie positif de 1,1 G d’euros portant ses liquidités disponibles à 22,5 G d’euros. L’entreprise maîtrise sa dette qui s’élève à 16 G d’euros. Les revenus trimestriels brutes ont atteint 10, 6 G d’euros soit à peine 2 % que le trimestre comparable en 2020. 

Le géant européen commence à voir les effets de son programme de réduction des coûts ; en ce moment, il compte 3 500 employés de moins que l’an passé et le total sera de 13 500 suppressions à la fin de l’année. L’avionneur devrait donc être en mesure de maintenir sa profitabilité tout au long de 2021. 

La situation financière d’Airbus lui permet donc de maintenir le développement de l’A321XLR et de songer à l’A350 cargo. L’avionneur européen prévoit toujours de faire passer la cadence de l’A320neo de 40 à 45 appareils par mois cette année. Pour ce qui est de l’A220, la cadence se stabilisera à 5 par mois cette année. Il faudra attendre que le pré-FAL soit en place pour qu’Airbus augmente la cadence de l’A220 à nouveau. La situation financière d’Airbus devrait donc continuer de s’améliorer en 2021. Elle sera donc en position de saisir les opportunités lors de la sortie de crise. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *