Bombardier : les syndiqués AIMTA voteront le 23 ou 24 avril

Campagne de sociofinancement 2022
Faites une contribution (*) pour supporter les Ailes du Québec



(*) Veuillez noter que Les Ailes du Québec ne peut émettre de reçus pour fins d'impôt.
Pour partager cette publication :

La section locale 712 de l’AIMTA a avisé ses membres qu’elle avait reçu une proposition de la part de Bombardier. Bien que cette dernière offre comporte certaines améliorations par rapport aux discussions précédentes, elle demeure insatisfaisante pour le syndicat. Cette offre sera présentée par écrit aux membres qui pourront ensuite décider de l’accepter ou de la rejeter. Le syndicat espère être en mesure de pouvoir tenir le vote le 23 ou le 24 avril. 

Les salaires, le régime de retraite, la sous-traitance et les garanties d’emplois sont toujours en litige. Les membres de l’AIMTA auront une semaine afin de prendre connaissance de l’offre patronale. on pourra savoir qu’elle est l’humeur des syndiqués sur les réseaux sociaux.  

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

6 avis sur “Bombardier : les syndiqués AIMTA voteront le 23 ou 24 avril

  • mars 31, 2022 à 11:35 am
    Permalink

    La compagnie sait tres bien qu’il n’y a acune solidarité chez AIMTA.

    Bombardier va essayer de couper dans les poches de ses employés. A chaque negotiations c’est ainsi, il n’y a aucun gain, mais les gens chiallent contre leur syndicat et contre la compagnie, mais ne font rien d’autre que de chialler.

    Des millions a la haute direction, des mises a pieds avant noel, penurie de main d’oeuvre, manque d’outils, recul a chaque nego…. La cie va offrir un petit cheque de signature et la majorité des chialleux vont accepter et continuer a chialler, car aucune vision a long terme…

    Votez pour la grève, est la seule facon de se faire respecter. Car la haute gestion de Bombardier gère en fonction de leur bonus, donc si il y a un risque de manquer la livraison de quelques avions, affecter leur bonus, ils vont nous donner ce qu’on mérite. Ils sont uniquement des gestionnaires de passage, qui veulent s’en mettre plein les poches, alors que c’est nous qui faisons le travail depuis plusieurs année et qui allons être là après leur pasage.

    Fini le CSerie, fini le CRJ et la fini le Learjet… Mais aucune coupure dans la haute gestion, ils ont aboli le poste des chefs de service, mais ils ont eu des promotions (Directeur pas intérime sans raison)…

    Revenus des grands patrons et ratios de rémunération chez Bombardier

    PDG – Éric Martel : 7,6 M$ (58,13)
    VP – Peter Likoray : 4,5 M$ (33,81)
    VP – Daniel Brennan : 3,5 M$ (26,79)
    VP – Bart Demosky : 3 M$ (23,25)
    VP – Paul Sislian : 2,9 M$ (22,06)
    Employé moyen : 131 168 $

    Bonne réflexion…

    Répondre
    • avril 18, 2022 à 4:52 pm
      Permalink

      Salaire moyen 131 000$ ?!? c’est pas les syndiqués en tout cas! Ceci est la moyenne de tous les employés comprenant la haute direction qui gagne des millions…. La majorité des syndiqués gagnent autour de 78 000 et certains techniciens fond autour de 100 000$.

      Ceci dit, l’offre salariale est très loin de l’inflation et sachant en plus que les syndiqués ont donné beaucoup donné ces dernières années pour la Cserie, cette offre est une preuve que cette compagnie se fout de ses employés.. Je leur souhaite bonne chance à recruter de nouveaux employés dans l’avenir.

      Répondre
      • avril 18, 2022 à 6:04 pm
        Permalink

        Plus de 60 % de la population ne gagne pas 78 000$ par année, les salaires attirent encore chez BBD.

        Répondre
        • avril 19, 2022 à 4:46 pm
          Permalink

          À noter que les salaires que j’ai donnés sont au top de l’échelle salariale les nouveaux employés gagnent moins et font descendre cette moyenne.. Anyway ici je trouve que ce n’est pas pertinent de comparer la moyenne des salaires au Québec à un secteur de pointe comme l’aéronautique. Il faut plutôt comparer à des métiers similaires. Un jeune pourrait alors choisir d’apprendre le métier d’électricien à 90 000$ / année au lieu de sheet metal à Bombardier.

          Répondre
  • mars 31, 2022 à 11:44 am
    Permalink

    Vous parlez d’une offre précédente mais quelle offre. Nous n’avons encore vu aucune offre….

    Répondre
    • mars 31, 2022 à 11:57 am
      Permalink

      Merci d’avoir posé la question car de la manière dont je l’ai rédigé porte à confusion. Effectivement, il n’ a pas eu d’offre formelle précédentes, seulement des discussions lors des négociations. IL n’y a donc qu’une seule offre formelle et c’est celle qui sera présentée au membres. J’ai corrigé le texte afin qu’il reflète mieux la réalité.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.