Des progrès mitigés chez Rolls-Royce ?

Pour partager cette publication :

Selon ce que rapporte La Presse, les négociations entre Rolls-Royce du Canada et les syndiqués CSN auraient progressé. L’article rapporte que le syndicat aurait soumis une nouvelle proposition à l’employeur la fin de semaine dernière. Les deux parties se seraient entendues sur les clauses normatives. Si cela est un progrès en soi, l’écart sur les clauses monétaires demeure important. 

Selon le syndicat, l’employeur proposerait un gel des salaires pour les années 2020 et 2021. Il proposerait également de mettre fin au régime de pension à prestations déterminées pour le remplacer par un régime moins avantageux. Pour leur part, les syndiqués demandent des augmentations de 5 % par année pendant 5 ans ainsi que le maintien du régime de pension à prestations déterminées. 

Même lors des négociations les plus difficiles, les parties parviennent souvent à s’entendre rapidement sur le normatif. Mais les désaccords portant sur les clauses monétaires sont beaucoup plus difficiles à régler. Dans le cas présent, cet écart me paraît assez important et va demander de gros compromis. Les négociations avec Rolls-Royce devraient reprendre la semaine prochaine. La question est maintenant de savoir qui lâchera le morceau en premier. Mais en attendant, on peut parler de progrès mitigés dans ce conflit de travail. 

Rappelons que les employés sont en lock-out et en grève depuis le 15 mars dernier.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “Des progrès mitigés chez Rolls-Royce ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.