Bombardier rembourse et emprunte

Pour partager cette publication :

Lors du dévoilement de son plan stratégique, Bombardier avait annoncé une gestion proactive de sa dette ; cela implique entre autres de ne pas attendre l’échéance des emprunts avant de les rembourser. L’avionneur a donc publié trois communiqués de presse ce matin en lien avec la gestion de sa dette.

Dans un premier temps, la compagnie annonce le remboursement des billets de premier rang dont l’échéance est en 2021. Le taux d’intérêt de ses billets est de 8,75 %, mais la somme du remboursement n’est pas mentionnée. Bombardier avait déjà racheté une bonne partie de ses billets plutôt cette année. Il en resterait donc pour environ 150 M$ en circulation selon mon évaluation.

Le deuxième communiqué annonce l’offre de rachat pour trois tranches de billets dont l’échéance varie entre 2022 et 2023. Bien que la valeur totale des billets en circulation soit de 2,4 G$, l’offre limite à 1 G$ le total des billets pouvant être rachetés. Le taux d’intérêt des billets est de 5,75 %, 6,125 % et 6 %. 

Finalement, le troisième communiqué de presse annonce le lancement d’un placement de nouveaux billets d’une valeur de 1 G$. L’échéance de ces nouveaux billets est de 2026 et le taux d’intérêt n’est pas précisé. L’objectif de ce placement est de financer le rachat des billets annoncé dans le communiqué précédent ; de cette manière, l’entreprise repousse à 2026 le remboursement d’une partie de sa dette. Il sera intéressant de voir quel sera le taux d’intérêt que versera Bombardier. Il faut également s’attendre à d’autres opérations du genre au cours des prochaines années. 

Les marchés financiers réagissent bien à l’annonce alors que le titre de Bombardier était en hausse ce matin; l’action de catégorie B se négociait à 1 $ ce matin. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

5 avis sur “Bombardier rembourse et emprunte

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *