Bourdonnement autour de l’A220

Pour partager cette publication :

Depuis le mois de mars 2020, la section commandes et rumeurs A220 de mon classeur est plutôt vide. Mais depuis jeudi dernier, elle se remplit rapidement et voici un résumé de la situation

Qantas, le client discret? 

C’est Airbus elle-même qui a relancé la machine à rumeur avec la mise à jour de son carnet de commandes. Cette mise à jour a révélé une nouvelle commande de vingt A220-300 d’un client désirant garder l’anonymat. 

Qantas pourrait bien être ce client discret puisque la compagnie finalise son plan de relance post-pandémique. Le rajeunissement de la flotte fait toujours partie de ses plans. De plus, elle vient tout juste de conclure un accord d’aide financière avec le gouvernement australien. 

TruJet

La commande possible de 54 A220 de la part de TruJet est apparue la semaine dernière elle aussi. Mais comme le faisait remarquer un lecteur dans la rubrique des commentaires, il faut être prudent avec les commandes des compagnies indiennes ; parlez-en aux gens de De Havilland Canada.

Trujet prévoit acheter 108 avions neufs en tout, 54 A220 et 54 E2. Mais il se pourrait bien qu’Airbus tente de rafler à Embraer sa partie de la commande. Si la compagnie indienne est sérieuse, c’est à la fin mai que nous connaîtrons le verdict.

Ibom Air

Ibom Air est une compagnie nigériane située dans l’État d’Akwa Ibom et exploite cinq CRJ-900. Les cinq appareils sont en crédit-bail avec deux fournisseurs différents. Le transporteur compte prendre livraison de deux A200-300 dans les prochains mois. Akwa Ibom est l’état nigérian qui produit le plus de pétrole et a les revenus en conséquence. La compagnie aérienne profite donc du soutien de son gouvernement régional

Le top 10

Au cours de la fin de semaine, la rumeur d’une commande venant d’une compagnie du top 10 mondial est apparue sur mon écran radar. Il me reste beaucoup de choses à vérifier à propos de cette rumeur, mais je sais que ce serait moins de 50 appareils. Je m’attends à recevoir plus d’information durant la semaine. 

Les signes de la reprise

L’ampleur de la pandémie a forcé les compagnies aériennes à gérer à très court terme. Plusieurs dirigeants se disaient incapables de faire des prévisions de plus de trois mois. Mais tandis que la vaccination progresse, les signes d’une reprise se multiplient. Il est maintenant temps de recommencer à planifier pour les prochaines années et l’A220 fait partie des options. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

20 avis sur “Bourdonnement autour de l’A220

    • avril 12, 2021 à 12:43 pm
      Permalink

      Les voici mais pas nécessairement dans le bon ordre: American, Delta, United, Southwest, British airways (IAG), Lufhansa, Ryan Air, China Airlines, China Southern et China Eastern. Mais je vais pas aller plus loin pour le moment. 😉

      Répondre
  • avril 12, 2021 à 1:21 pm
    Permalink

    je voterais pour Luftansa ( deja Suisse) . Pas Southwest (boeing), Pas les 3 chinois.Delta en a plein les bras.Les autres US ont trop peur de Boeing.

    Roulette Russe pour les autres Europeins.

    Répondre
  • avril 12, 2021 à 3:13 pm
    Permalink

    Luftansa certain car ils ont utilise Air Baltic l été dernier!

    Répondre
    • avril 12, 2021 à 4:59 pm
      Permalink

      Bien d’accord , Luftansa utilisera les options de Swiss 🙂

      Répondre
  • avril 12, 2021 à 8:04 pm
    Permalink

    André, regarde les 4 conditions de l’aide de 6 milliards du fédéral à Air Canada.
    La 4e explique pourquoi Airbus a toujours 45 commandes de A220 pour Air Canada.

    Le transporteur devra s’assurer :

    1. Que les liaisons aériennes sont maintenues entre les communautés régionales et le reste du pays grâce à la reprise des services suspendus temporairement par Air Canada dans les aéroports ;

    2. Que tout client d’Air Canada qui demande un remboursement sera remboursé pour certaines annulations liées à la pandémie ;

    3. Que les emplois du secteur aérien, les pensions et les conventions collectives sont protégés ;

    4. Qu’Air Canada demeurera un client du secteur aérospatial canadien.

    Répondre
  • avril 13, 2021 à 10:06 am
    Permalink

    Ayoye! Un client qui est oblige d honorer sa commande, le tout avec de notre argent. Yeah pour le capitalisme.

    Répondre
    • avril 13, 2021 à 12:49 pm
      Permalink

      C’est intéressant que l’aide du gouvernement est liée à la politique de la compagnie aérienne.

      Ceci dit, rien n’est dit sur la timing des livraisons. Il se peut qu’Air Canada a quand même une flexibilité pour reporter les commandes du 737-8.

      Répondre
    • avril 13, 2021 à 6:18 pm
      Permalink

      c’est comme Air France qui achète des A220 avec l’argent des contribuables français, mais ça je parie que ça vous dérange beaucoup moins… lol

      Répondre
      • avril 13, 2021 à 8:54 pm
        Permalink

        Il ne faut pas oublier l’A220-500 qui sera lancé dans quelques années et qui aura probablement une chaine d’assemblage en France en plus de celle de Mirabel et de Toulouse. Air France n’a pas caché son désir d’acquérir 60 A220-500. Ce dernier remplacera en partie le A320NEO dans le futur et les Français contribueront tant pour la fabrication de pièces que l’assemblage finale pour satisfaire la demande qui surpassera les capacités prévus de 14 A220 par mois. Alors là les contribuables Français y trouveront leurs comptes.

        Répondre
      • avril 14, 2021 à 5:25 am
        Permalink

        Nicolas c’est comme Air France qui achète des A220 avec l’argent des contribuables français, mais ça je parie que ça vous dérange beaucoup moins… lol

        Au contraire, ça me gène beaucoup l’ingérence du gouvernement français dans les affaire d’Air France. Je pensais que la nomination de Ben Smith était un signe de la fin de l’interventionnisme du gouvernement, mais malheureusement ça ne semble pas le cas.

        Il me semble que Air France va devoir suivre quelques recommandation du gouvernement.

        Répondre
  • avril 13, 2021 à 8:55 pm
    Permalink

    Je doute Qantas. Étant une compagnie qui transige sur les marchés publiques, je crois qu’ils doivent déclarer toute commande ferme aux marchés. Ils auraient été obligés de déclarer la commande.

    Répondre
    • avril 15, 2021 à 2:30 pm
      Permalink

      À partir du moment où Air Canada dit 33, ça me suffit.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *