Breeze Airways autorisée à voler

Pour partager cette publication :

Selon ce que rapporte AIN online, le département des transports des États-Unis a autorisé Breeze Airways à débuter ses opérations. La compagnie aérienne basée à Salt Lake city avait prévu lancer ses opérations à la fin de 2020. Mais la pandémie a chamboulé ses plans et le lancement a été reporté à l’été 2021. La compagnie a déjà reçu 15 E190 et deux E195 usagés qu’elle prépare pour les premiers vols. Avec les E-Jet, Breeze reliera les villes du Sud et du Midwest à celles des côtes atlantique et pacifique. 

C’est au mois d’août que la compagnie aérienne prendra possession de son premier A220-300. L’appareil devrait entrer en service au mois d’octobre suivant afin de relier la côte ouest avec la côte est. En juillet 2018, Breeze Airways avait placé une commande de 60 A220-300. Pour en savoir plus au sujet de cette nouvelle compagnie cliquez-ici.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

2 avis sur “Breeze Airways autorisée à voler

  • mars 10, 2021 à 8:39 pm
    Permalink

    Et pendant ce temps il y a des rumeurs que Southwest songerait à commander quelques douzaines de 737 MAX7 pour remplacer les quelques 500 Boeing 737-700 qu’elle possède. L’autorisation de voler donné à Breeze aujourd’hui, un futur concurrent qui a reçu l’autorisation de voler et qui a commandé 60 A220-300 fera peut être réfléchir SW. C’est risqué de mettre tous ses œufs dans le même vieux paniers qui datent des années 60. Un autre incident du MAX pourrait avoir des conséquences importantes pour la cie. Boeing exigerait seulement 30 millions par appareils. Donc SW exigerait un rabais de 20 millions pour compenser le fait qu’il achète un avion nettement moins performant. Se pourrait il que SW prendrait 150 Max7 et 150 A220. Le 737 MAX en est surement à sa dernière génération. SW sera confronter tôt ou tard à avoir une flotte mixte.

    Répondre
    • mars 10, 2021 à 8:53 pm
      Permalink

      Pour l’instant, il n’y a aucune indication que la commande soit séparée en deux. Airbus et l’A220 ne peuvent pas remporter toutes les commandes. De plus Boeing était coincée et ne pouvait pas se permettre de perdre la commande de Southwest.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.