Southwest commanderait des MAX7

Pour partager cette publication :

Plusieurs médias ont annoncé que Southwest Airlines aurait finalement opté pour le B737MAX7. Boeing aurait été obligé de baisser son prix à un niveau jamais atteint afin de conserver la commande. Selon certaines sources, le prix unitaire que payera Southwest serait inférieur à 30 M $ Boeing a remporté une commande, mais elle ne sera pas rentable. De plus, d’autres compagnies aériennes sont en ligne afin d’avoir droit au rabais du siècle. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

14 avis sur “Southwest commanderait des MAX7

  • mars 10, 2021 à 9:24 pm
    Permalink

    Décevant pour l’A220 mais c’est un choix prévisible.

    Répondre
  • mars 11, 2021 à 1:29 am
    Permalink

    Boeing a besoin de cash car au niveau trésorerie ils ne sont pas mieux.
    Je ne serai pas surpris que Southwest ai obtenu un bon prix, mais que surtout elle ai obtenu a chaque vente de billet une subvention de Boeing pour compenser la faible compétitivité du Max7 par rapport à l’A220.

    Répondre
    • mars 11, 2021 à 9:02 am
      Permalink

      Non car le prix de vente sera plus bas qu’un A220, sans parler des économies sur les infrastructures de maintenance et aéroportuaires s’il avait fallu ajouter un nouveau type d’avion. Les coût de production d’un Max sont significativement plus bas qu’un A220 et Boeing ne pouvait pas se permettre de perdre cette commande, ils ont sûrement vendu près du prix coûtant et ils (Boeing/CFM) vont se refaire sur le service après-vente.

      C’est sur à 100% que l’A220 ne peut être compétitif financièrement face au Max (et l’A320neo) sur le coût d’acquisition et c’est encore plus vrai lorsque le client potentiel exploite déjà l’appareil du compétiteur, surtout avec le faible rythme de production de l’A220. Le gain est à long terme sur les économies d’exploitation.

      Répondre
    • mars 12, 2021 à 2:24 am
      Permalink

      J’ai lu le commentaire de Nicolas à propos du coût de production du 737-7 comparé à celui de l’A220-300.

      Je suis d’accord avec lui car chaque 737-7 produit est juste un incrément d’un programme qui a produit des milliers d’unités.
      Il n’est pratiquement impossible que l’A220-300 puisse être compétitif au 737-7 du point de vue de coût de production.

      En ce qui concerne la compétitivité du 737-7 comparée à l’A220-300, il faut être très prudent.

      Il est vrai que l’A220-300 consomme beaucoup moins de carburant par rapport à l’A319neo si on considère en fonction de consommation par siège.
      Mais, il ne faut pas oublier que le 737-7 a été rallongé par rapport le 737-700. Il se peut que Southwest mette 149 ou 150 sièges sur le 737-7. De ce fait, la consommation de carburant par siège du 737-7 n’est pas si mal que ça.

      Boeing a décidé de rendre le fuselage du 737-7 très tardivement dans le programme. C’était une très grande surprise. Quelque personnes soupçonnaient que c’est pour donner un peu de l’espace à l’E195-E2 parce qu’ils voulaient prendre le contrôle d’Embraer.

      Ajouté à l’effet du plus grand nombre de sièges, comme disait Nicolas, il y a d’autres avantages économiques.
      Le premier et le plus évident est le fait que le spare engines est les mêmes pour toute leur flotte de MAX.
      C’est le cas de la formation des pilotes et des équipages.
      Tous les Line Replaceable Units sont aussi les mêmes.

      Les économies dans le temps sont énormes.

      Il faut prendre le problème en sa totalité.

      Est-ce qu’un opérateur d’A320neo va prendre des 737-7? Certainement pas. C’est pour les mêmes raisons citées ci-dessus.

      Répondre
      • mars 12, 2021 à 3:16 am
        Permalink

        Le MAX7 est tellement économique que personne d’autres que Southwest n’en veut, même Westjet n’a pas donné suite à sa commande de MAX7. À un moment donné c’est bien beau de venter son bas coût de production mais s’il est si peut dispendieux à produire comment expliquer la difficulté de Boeing à le vendre. L’argument du plus grand nombre de siège pour expliquer sa rentabilité ne tient pas puisqu’au delà de 150 passagers il faut ajouter un agent de bord. Donc le MAX7 à 155 passagers n’est pas plus rentable qu’à 149.

        Répondre
        • mars 12, 2021 à 5:37 am
          Permalink

          Personne ne commande le -7 parce que le -8 est encore mieux pour pratiquement le même prix, c’est la même chose pour l’A319 vs l’A320. Toutefois, Southwest a des besoins particuliers pour un avion de 150 sièges en grande quantité donc pour eux Boeing a pu faire un prix plus bas contrairement à un autre transporteur qui en commande 10 ou 20.

          Répondre
          • mars 12, 2021 à 9:51 am
            Permalink

            Ils ont effectivement besoin d’avions de taille en dessous parce que leur réseau comporte des routes qui ne sont pas assez denses pour le 737-8.

            Les 737-8 de Southwest sont configurés à 175 sièges.

            Il me semble un avion avec 149 ou 150 tombe bien dans ce créneau.

            A mon avis, Southwest a plus besoin d’avoir des 737-7 que Boeing a besoin de leur vendre des 737-7 à rabais.

            Le risque économique d’introduire des A220-300 me semble bien trop important pour Southwest.

            Ceci dit, il faut attendre l’annonce officielle de Southwest ou de Boeing pour avoir la confirmation de leur commande, si effectivement Southwest achète des 737-7.

        • mars 12, 2021 à 7:54 am
          Permalink

          Le 737-7 de Southwest n’aura que 149 ou 150 sièges.

          Comme l »A220-300 vs l’A220-100, le coût de production du 737-7 est très similaire de celui du 737-8. En revanche, le prix de vente du 737-7 est pratiquement 7.5 million de dollars moins élevé que celui du 737-8. C’est pour la même raison qu’Airbus ne fait pas autant d’effort pour vendre des A220-100, parce que l’A220-100 se vend à peu près cinq à cinq million et demi moins cher que l’A220-300 pour un coût de production similaire.

          Dans aucun cas Boeing ferait un effort pour vendre trop de 737-7.
          Il ne faut pas rêver que Boeing ferait une concession commerciale pour le 737-7 à Southwest. Ils ont déjà vendu des 737-8 à la compagnie aérienne, donc ces ventes de 737-7 ne sont que des commandes incrémentales.
          D’ailleurs, Boeing a décidé de rendre le 737-7 très proche du 737-8 du point de vue de standardisation.

          Si Southwest prend des 737-7 c’est parce que dans l’ensemble d’opération il est bien plus plus plus économique que d’introduire un nouveau type d’avion.

          Je pense que Airbus aurait du mal à vendre des A220-300 à perte à Southwest. N’oublions pas que les américains ont déjà donné un coup d’avertissement si un dumping se fait. Donc la seule possibilité de vendre moins cher est déjà bloquée.

          On attendra la décision formelle de Southwest, mais je crois c’est perdu pour l’A220-300. Au moins qu’Airbus offre aussi un stretch de l’A220-300.

          Répondre
  • mars 11, 2021 à 2:02 pm
    Permalink

    C’est une décision à courte vue de Southwest. Ils ont un méga rabais lors de l’achat mais ils seront pris avec des avions sous performants et mal aimés pendant 20 ans. L’excuse de la formation des pilotes est simpliste car les 737 seront remplacés par un nouvel avion un jour ou l’autre et ils devront avoir deux types d’avions un certain temps. Pendant ce temps leurs concurrents (Jet Blue, Delta et Breeze) achètent des A220 à la fine pointe de la technologie. Ils font entièrement confiance à une cie (Boeing) qui leur a menti et a mis ses profits avant la sécurité. Ils mettent l’avenir de la cie entre les mains de Boeing qui a dépensé près de 60 milliards pour racheter des actions au lieu de développer de nouveaux avions sécuritaires. Le 737 MAX7 n’est pas certifié, il se pourrait que l’avion ne soit jamais certifié après toutes la saga du MAX8 et Max9. Si jamais il y avait un autre incident relié aux commandes de vol et que les MAX étaient cloués au sol ce serait catastrophique. Ils devraient se pencher sur les commentaires d’Air Canada, Delta, airBaltic, Air France, Jet Blue sur les avantages du A220 avant de signer un pacte avec le diable.

    Répondre
  • mars 11, 2021 à 4:03 pm
    Permalink

    Du coté d’Airbus, ils avaient l’occasion de faire un grand coup. Mais il aurait fallu qu’ils baissent le prix de vente autour de 30M et qu’ils garantissent une production de masse. Ils auraient pu en profiter pour lancer le A220-500 pour appâter SW. Avec des A220-300, des A220-500 et des A220-700 SW auraient eu une gamme complète d’avions du même type. Une augmentation de la production aurait réduit les coûts de fabrication. Mais il faut être réaliste, cela demande du temps. En passant Air France est toujours intéressé au A220-500 pour remplacer ses A320.

    Répondre
  • mars 11, 2021 à 6:13 pm
    Permalink

    De son côté WestJet a annulé une commande de 15 737 MAX. Mais ce n’est vraisemblablement pour acheter des A220 en remplacement. Je crois que sur le long terme ils vont perdre des clients au profit d’Air Canada qui opère un nombre de plus en plus grand de A220. Même chose pour Southwest dont les principaux compétiteurs opèreront bientôt eux aussi l’avion le plus moderne au monde. Jusqu’à présent tous ceux qui ont opté pour le A220 se félicitent de leur choix et dans la même veine on peut penser que ceux qui ont choisi le 737 le regretteront au MAX…

    https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2021-03-11/westjet-annule-la-commande-de-15-boeing-737-max.php

    Répondre
    • mars 11, 2021 à 8:14 pm
      Permalink

      Si le prix du baril de pétrole devait remonter au dessus de 100 $, Southwest regrettera sa décision. Pour ce qui est de Westjet, elle aura besoin d’avions de 145 passagers: avant la pandémie, sa flotte était constituée de 13 B737NG-600, 52 B737NG-700, 48 B737NG-800 et 13 MAX8. Westjet avait commandé 25 MAX7 dont le premier devait être livré cette année. Le Canada est sans doute le territoire idéal pour l’A220 et à moins que je ne me trompe le marché sera favorable aux avions plus petits pour encore plusieurs années.

      Répondre
  • mars 12, 2021 à 7:33 pm
    Permalink

    30 m l’unité, c’ est exellent pour southwest et pour airbus.

    C’ est de la perte pour Boeing pendant des années. C’ est leur marge qui va baisser durablement. Leur capacité à investir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *