CAE remporte un contrat de 275 M $

Pour partager cette publication :

C’est en 2010 que la compagnie CAE est devenue maître d’œuvre du système d’entrainement du KC-135. Cet avion est dérivé du Boeing 707 et est en service au sein de la U.S. Air Force depuis 1957. Lorsque le contrat lui a été accordée, CAE s’attendait à ce qu’il soit renouvelé en 2020 mais avec moins d’appareils en service. Hélas! les malheurs du programme KC-46 et ses nombreux retards ont obligé la U.S. Air Force et la Garde nationale aérienne à maintenir plusieurs KC-135 en service. Le KC-135 est toujours en service dans 24 Bases de la U.S. Air Force et de la Garde Nationale. 

Le contrat

CAE a remporté l’appel d’offre visant à fournir des services d’entraînement afin de maintenir en service les KC-135. L’entrainement des membres d’équipage de la Garde nationale s’ajoute à l’entente originale. Le contrat accordé est sur la base d’une année ferme avec sept options de renouvellement d’un an. Avec cette entente, la U.S. Air Force et la Garde se donnent de la flexibilité; si les derniers KC-135 sont retirés du service avant la période de 8 ans, les années d’option peuvent être abandonnées. La valeur du contrat est de 275 M $ US si toutes les années d’options sont utilisées. 

Selon ce contrat, CAE s’occupera de la formation des pilotes et opérateurs de perche sur simulateur. Elle fournira également les mises à jour et les mises à niveau des dispositifs d’entrainement opérationnel sur KC-135. Elle fournira ses services d’entrainement à près de 4 500 membres d’équipage sur les bases situées aux États-Unis et à l’étranger. 

CAE et sa division américaine

CAE offre des services de formation et d’entrainement pour presque tout les avions de transport et de ravitaillement militaires. Elle est également présente dans plusieurs programmes d’avions de combat. Mais avant 2018, elle ne pouvait soumissionner sur les contrats contenant la cote Top Secret. Afin de remédier à la situation elle a créé une entité administrative séparée pour les États-Unis. Cette décision lui a permis d’obtenir la cote Top Secret. Elle peut maintenant soumissionner pour la formation de tout ce qui est militaire aux États-Unis dont le F-22. La compagnie montréalaise devrait donc être en mesure d’augmenter ses revenus au pays de l’oncle Sam.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “CAE remporte un contrat de 275 M $

  • janvier 11, 2021 à 4:04 pm
    Permalink

    Même avec le KC-46, il est prévu depuis longtemps que le KC-135 restera en service au delà de 2040. Les KC-10 seront retiré d’abord. Suivront graduellement les 400 KC-135 ensuite mais pas avant 2024.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *