Connaissez-vous MHI RJ Aviation?

Pour partager cette publication :

La nouvelle compagnie

La conclusion de la transaction entre Bombardier et Mitsubishi approche à grand pas. Nous savons maintenant que le nom de la nouvelle entité sera MHI RJ Aviation. C’est une connaissance qui nous a aiguillé vers le registre des entreprises du Québec.

 

Selon le registre, la nouvelle compagnie a d’abord été créée le 18 octobre dernier en Colombie-Britannique. Puis elle a été enregistrée six jours plus tard au fichier des entreprises du Québec. À la section Secteur d’activité on peut lire :  « Industrie des aéronefs et des pièces d’aéronef ». La précision qui a été ajoutée peut porter à confusion : “Operates new aircraft production and sales, aircrafts spare parts import and sales”. L’entreprise est dans la catégorie des employeurs ayant de 250 à 499 employés.

 

Il faut être prudent dans l’interprétation de la fiche de MHI RJ Aviation; lors de la première inscription, il est préférable de couvrir plus large afin de combler les activités actuelles et futures. Le Président de MHI RJ Aviation est M. Hiroaki Yamamoto et il est également le directeur des affaires légales de MHI. M. Yamamoto assume sans doute la présidence par intérim, le temps que les véritables administrateurs soient nommés.

 

Le CRJ

Une recherche Google avec MHI RJ Aviation nous a révélé une surprise avec le site suivant : MHIRAV  

NDLR. « Le site étant un site de développement, l’accès au public était resté ouvert par erreur. Il n’est donc plus accessible maintenant ».

Le site est disponible en anglais et en français et reprend l’essentiel des informations du site du CRJ de Bombardier. D’ailleurs, la photo accompagnant notre article est une capture d’écran du site. Le nouveau slogan « Il y a une nouvelle énergie à bord » apparaît en gros plan sur la page web.

 

Les dernières informations sur les intentions de MHI à propos du CRJ étaient que la compagnie voulait se concentrer sur le reconditionnement et l’entretien lourd des avions en service. Dans cette logique, le nouveau site internet de MHI RJ Aviation servirait à en faire la promotion. Notez également que les hyperliens mènent soit vers le site MHI ou vers celui de Bombardier.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

11 réflexions sur “Connaissez-vous MHI RJ Aviation?

  • mars 1, 2020 à 7:28 pm
    Permalink

    Quand est-il de la rumeur de production du Crj550 pour United ? Est-ce que la vente serait au bénéfice de Bombardier ou de Mitsubishi ?

    Répondre
    • mars 2, 2020 à 7:30 am
      Permalink

      ce seront des CRJ700 converti en 550, aucune nouvelle commande. Le CRJ c’est terminé définitivement.

      Répondre
    • mars 2, 2020 à 8:59 am
      Permalink

      Ce n’est pas des conversions d’anciens CRJ-700 qui est prévue ?
      Produire le CRJ risque de ne pas être simple car le coup de transfert de la chaîne de production est très dispendieux. Il faudrai certainement une lettre d’intention sur une centaine de CRJ à mon humble avis.

      Répondre
    • mars 2, 2020 à 9:06 am
      Permalink

      Je peux me tromper mais je crois que les CRJ550 sont des CRJ700 existant converti en avions d’affaires, donc pas de nouvelles ventes que de la finition intérieure.

      Répondre
  • mars 2, 2020 à 7:24 am
    Permalink

    C’est très intéressant

    Comme ils ont déjà commencé le développement du site internet on peut déduire que la vente de CRJ sera finalisée de façon imminente.

    Répondre
      • mars 2, 2020 à 5:31 pm
        Permalink

        L’auteur parle bien de 20 nouveaux avions CRJ550 mais la commande auprès de BBD est invisible. Je ne crois que ce soit de nouveaux avions. Il y a pas mal de 700 qui trainent. La logique économique n’y est pas avec de nouveau avions.

        Répondre
        • mars 2, 2020 à 5:33 pm
          Permalink

          Ce que je ne comprend pas c’est pourquoi BBD a sorti cet avion sans la possibilité d’en vendre des neufs. Il y a sûrement quelques argent qui va à BBD durant la convertion.

          Répondre
          • mars 2, 2020 à 7:31 pm
            Permalink

            Évidemment, le certificat appartient à Bombardier. Le but est d’allonger la durée de vie des appareils et ainsi continuer à fournir du service après-vente (service bulletin, ingénierie, etc)

        • mars 2, 2020 à 6:19 pm
          Permalink

          Ce sont des CRJ700 de 65 sièges de United qui seront remplacé par des E-175 de 76 sièges. Ils sont convertis avec 50 sièges pour remplacer des CRJ200 et/ou des ERJ140/145 qui sont en fin de vie. La production sera terminée dans quelques mois, oubliez les commandes pour des avions neufs.

          Répondre
  • mars 4, 2020 à 11:26 am
    Permalink

    Mais où Delta fait faire ces modifications ????.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *