COVID-19 : Montréal-Trudeau accrédité AHA

Pour partager cette publication :

La pandémie de COVID-19 continue d’avoir des effets dévastateurs sur le transport aérien mondial. Le conseil international des aéroports a mis au point un nouveau protocole sanitaire afin de pouvoir relancer l’industrie. Le Programme d’accréditation des mesures d’hygiène aéroportuaires (AHA en anglais) permet d’évaluer l’alignement des mesures sanitaires prises par les aéroports. 

Ce programme respecte les recommandations émises par le groupe de travail de l’OACI sur la pandémie de COVID-19. Pour obtenir l’accréditation, un aéroport doit mettre en place des mesures de désinfection, distanciation et de protection du personnel. L’accréditation touche également d’autres aspects comme les aménagements physiques et la communication avec les passagers afin que les consignes soient suivies. Toutes ces mesures permettent de réduire significativement le risque de transmission du virus.

L’Aéroport Montréal-Trudeau est le troisième aéroport nord-américain à recevoir l’accréditation AHA. Le PDG d’Aéroport de Montréal, M. Philippe Rainville, est fier du travail accompli par son équipe. Avec des normes sanitaires élevées, l’aéroport peut s’atteler à la relance sécuritaire de ses activités malgré la COVID-19. 

La COVID-19 et les voyages en avion

Plus tôt cette semaine, le PDG de United Airlines fait une sortie publique : depuis l’adoption de mesures sanitaires strictes à bord des avions, le taux d’infection des agents de bord est inférieur à celui de la population. L’employeur considère donc que les mesures sanitaires mises en place sont efficaces malgré l’espace confinée d’un avion

En juin dernier, le président de Delta Airlines avait également soulevé le faible taux de contagion des agents de bord. Pour ma part j’ajouterai ceci : les compagnies aériennes ont adopté la ligne dure en matière d’application des normes sanitaires. Bien que des passagers aient voyagé alors qu’ils étaient porteurs, le taux de transmission demeure faible. J’en conclus qu’au-delà des normes plus sévères, c’est leur application stricte pour tous qui contribue à leur efficacité. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *