CYHU, les vols de formation reprennent

Pour partager cette publication :

Les fans d’aviation seront contents d’entendre vrombir à nouveau le son du moteur continental O-200 à CYHU. 

La démarche

Les écoles de pilotage qui offrent une AEC sont des institution d’enseignement reconnues par le Ministère de l’éducation du Québec. Elles doivent donc demeurer fermées jusqu’au mois de septembre. Mais le problème c’est que les meilleurs mois pour la formation en vol sont de mai à septembre. 

Sept écoles offrant une AEC, dont 4 basées à CYHU, se sont regroupées dans une démarche commune; leur objectif étant d’obtenir l’autorisation de reprendre la formation en vol. Elles ont eu plusieurs rencontres avec le ministère de l’éducation, la direction de la santé publique et la CNESST. 

La démarche a mené au dépôt d’un protocole permettant de respecter les nouvelles normes d’hygiène et distanciation sociale. La direction de la santé publique du Québec ainsi que la CNESST ont approuvé ce protocole. Mais pour obtenir l’autorisation finale de reprendre les vols de formation, les écoles de pilotage doivent obligatoirement faire approuver leur protocole par la direction de la santé publique de la région où elles opèrent. La direction de la santé publique de la Montérégie a approuvé le protocole des 4 écoles de pilotage à CYHU. Cette autorisation ne s’applique donc qu’aux quatre écoles visées. 

Les nouvelles normes

Je souligne que la santé publique n’a pas autorisé la réouverture des classes car il s’agit d’une autorisation partielle. Les écoles de pilotage ne dispensent plus de cours théorique in situ. Cependant, la formation à distance permet aux élèves pilotes de continuer leur formation théorique.

Dans la mesure du possible une distance de deux mètres doit être maintenue entre les individus. Dans les aires communes, des marques au sol aides à maintenir le fameux deux mètres de distance. Là où c’est nécessaire, les chaises sont vissées au sol afin de maintenir la distance. Des panneaux de plexiglass sont présents à tous les points de service à la clientèle. Dans les avions, élèves et instructeurs doivent porter un masque ainsi qu’une protection pour la région des yeux. Le lavage des mains à l’entrée et à la sortie fait également partie des mesures standards. 

La reprise

Cargair a repris les vols de formation officiellement jeudi dernier et une première plainte a déjà été déposée. Les policiers de l’agglomération de Longueuil se sont rendus chez Cargair; sur place, ils ont constaté l’autorisation de la santé publique régionale et la conformité des lieux et ils sont repartis. 

Helicraft reprendra ses vols de formation le 19 mai et Air Richelieu le 20. Je n’ai pas été en mesure de rejoindre l’École de pilotage de Saint-Hubert. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

7 réflexions sur “CYHU, les vols de formation reprennent

  • mai 20, 2020 à 12:28 pm
    Permalink

    Je trouve que la reprise des vols écoles ne devraient pas avoir lieu en ce moment. Ce n’est nullement un service essentiel, riqué pour les pilotes élèves et professeurs . De plus le bruits occasionnés au dessus des maisons est un stress de plus pour les personnes confinés dans leurs maisons, et leur cours . Aucune possibilité de paix pour un été qui sera surement sans voyage pour plusieurs… svp. Reconsidérez cette reprise. Nous avons besoin d’une paix sonore et moins de pollution autour de nous.

    Répondre
    • mai 20, 2020 à 12:46 pm
      Permalink

      La reprise des vols et les mesures sanitaires ont été apportées par le CNESST et la Direction de la santé publique, je fais entièrement confiance en leur capacité d’évaluer la situation.

      Pour ce qui est de la paix et de la tranquillité je vous répondrez ceci; il y a environ 25 ans, ma conjointe et moi magasinions une maison. Je me souviens encore de m’être déplacé pour aller voir une belle aubaine près de l’aéroport de Dorval. Su place je constate que l’aubaine en question est sous la trajectoire d’approche et de décollage de la 06D 24G. Étant moi même pilote et fan d’aviation, j’ai immédiatement compris pourquoi le prix de la maison était si bas. Pour la tranquillité je vous suggère de vous éloigner de l’aéroport, hélas madame, il n’y a pas d’autre solution qui soit viable à long terme.

      Répondre
      • mai 20, 2020 à 2:07 pm
        Permalink

        En réponse à vous monsieur… tout comme vous, en 1994, mon conjoint et moi avons magasiné un quartier paisible et avons opté pour une maison dans le quartier Est de Boucherville, (pourtant loin de l’aéroport, plus de 15 km) quartier reconnu pour sa tranquillité, sa proximité de Montréal, ses maisons solides et le chant des oiseaux. Aucune pollution sonore autre qu’un train ou deux par jour, au loin ( et ils ne crient plus depuis longtemps, d’ailleurs). Pas d’avions, sauf un gros porteur occasionnel, selon les vents. Nous avons rejeté Saint-Hubert à cause de l’aéroport malgré que le coût des maisons y était nettement plus bas qu’à Boucherville, ce qui était attrayant et que nous y avions de la famille et des amis. Cependant, notre ciel a été envahi (et le mot est faible) en 2005 par des &#$@^/ de tondeuses volantes aux 2-3 minutes, toutes plus basses et plus bruyantes les unes que les autres. Où sont ces silencieux promis? Est-ce que tous les résidants du quartier devraient déménager (car c’est votre raisonnement, monsieur le fan des avions!!!) alors que nous étions là AVANT les écoles de pilotage, écoles surtout destinées aux riches asiatiques? C’est mon opinion monsieur, finie la pollution sonore et environnementale inutile

        Répondre
        • mai 20, 2020 à 3:10 pm
          Permalink

          Si à 15 KM de l’aéroport les avions monomoteur vous posent un problème, pas la peine de venir vous plaindre sur ce site car vous ne gagnerez personne à votre cause. Moi je suis à la limite de la zone d’entrainement près de Contrecoeur et Verchères et à plusieurs reprises par jour j’entend le doux murmure des avions école quoi passent.

          Répondre
    • mai 23, 2020 à 12:16 pm
      Permalink

      Tout à fait en accord avec vous.
      On nous demande de faire de la distanciation
      et là on met deux étranger dans un habitacle plus petit que celle d`un auto.
      C`est quoi l`urgence.
      De plus il est impossible de dormir avant 11 hre le soir à cause du bruit.
      Adieu la tranquillité.

      Répondre
  • mai 20, 2020 à 4:24 pm
    Permalink

    Je l’ai respecté à la lettre! Maintenant pour moi le confinement est terminé! Lorsqu’on impose aux gens de ne pas s’approche à moins de 2 mètres et que l’on autorise deux étrangers à s’assoir côte à côte dans un aéronef qui ne fait même pas cette largeur ce n’est pas sérieux! La décision de la santé publique de la Montérégie est une insulte aux autres personnes qui font l’effort de nous protéger et conserver notre sécurité!!! Les écoles de pilotage sont déjà en cause, en ce qui concerne notre santé et notre sécurité! Il s’agit d’une décision uniquement économique! Il n’y a pas de loi et de règlement pour les gens qui ne parlent qu’avec l’argent!!! Comme d’habitude les écoles de pilotage ne respectent rien, encore une fois on se contrecrisse des citoyens et du climat sonore en échange de $$$$!

    Répondre
    • mai 20, 2020 à 4:50 pm
      Permalink

      Je constate que vous vous déclarez plus compétent que la direction de la santé publique et que la CNESST pour déterminer si une activité rencontre les normes sanitaires ou pas. Cela en dit long sur votre capacité a évaluer la polution sonore des avions.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *