Griffon : le choix de Bell confirmé

Pour partager cette publication :

Le gouvernement canadien a annoncé hier l’octroie du contrat de mise à niveau des CH-146 Griffon è Bell Textron. Ce contrat de maître d’œuvre implique que Bell devra faire appel à des sous-traitants qui eux feront les mises à niveau. Avant de parler de l’annonce d’hier, je vous fais un rappel historique. 

Historique

C’est en novembre 2017 que le gouvernement canadien a lancé officiellement le processus de mise à niveau des CH-146 Griffon. C’est en janvier 2019 que Bell a obtenu un premier contrat de 90 M$ afin de faire la définition de la mise à niveau. En février 2020, Bell était la seule à avoir répondu à l’appel d’offres afin d’être le maître d’œuvre du projet.

C’est en février 2021 que le premier appareil est arrivé à Mirabel afin de compléter la définition du projet. À cette époque, l’on parlait de compléter une première mise à niveau au début de 2022. La capacité opérationnelle de ce premier Griffon étant prévue pour 2024. Deux autres Griffon ont été livrés à l’usine de Mirabel afin de compléter l’industrialisation du processus. 

L’annonce d’hier

Le contrat annoncé hier qui est toujours de 800 M$, cela inclut les taxes, est donc la confirmation que Bell sera le maître d’œuvre. La somme de 800 M$ inclut également le premier contrat de 90 M$ accordé en janvier 2019. Bell va utiliser les trois premiers CH-146 afin d’établir l’industrialisation de la mise à niveau. C’est cette phase qui va permettre de documenter ce qui doit être fait, dans quel ordre et de quelle manière. 

D’ici deux mois, un appel d’offres public sera lancé afin de trouver des entreprises capables de faire la mise à niveau. Le gouvernement espère que des entreprises de partout au Canada et ayant les compétences répondent à cet appel d’offres. Je n’ai pas été en mesure de savoir quels seront les critères de sélection des soumissionnaires. Mais disons que le fait d’être un service d’entretien réparation et révision (MRO) sera un avantage. De plus les entreprises qui soumissionneront devront démontrer leur capacité à accomplir le travail dans les temps tout en rencontrant les standards de qualité. 

Une fois les soumissionnaires retenus, ils devront envoyer des employés à Mirabel afin de suivre une formation. Bell utilisera six appareils afin de former les employés des entreprises retenus. C’est donc un total 76 Griffon qui seront mis à niveau ailleurs qu’à Mirabel. La livraison des appareils mis à niveau devrait s’échelonner de 2024 à 2028. 

Évidemment, pour que cela fonctionne, il faut qu’il y ait suffisamment de soumissionnaires ayant les capacités qui répondent. C’est un dossier à suivre. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.