Héroux-Devtek hausse ses profits

Pour partager cette publication :

Héroux-Devtek a publié les résultats de son deuxième trimestre de l’exercice financier 2022. Les revenus ont atteint 131,3 M$ en baisse de 4 % par rapport à la même période un an plus tôt. Cela s’explique en grande partie par un recul du taux de change qui cause un manque à gagner de 5,8 M$. Les ventes du secteur militaire ont augmenté de 9,1 % pour s’établir à 94 M$. Dans le secteur civil, elles ont reculé de 15,4 % à 37,4 M$.

Dès le début de la pandémie, la direction a lancé un programme de réduction des frais d’exploitation. Les profits sont donc passés de 7,1 M$ l’année précédente à 12 M$ pour l’exercice en cours. Les activités d’exploitation ont généré un flux de trésorerie de 17 M$. Au cours du trimestre la dette nette d’Héroux-Devtek a été réduite de 12,1 MS s’établissant à 145 M$.

La relation avec Boeing

C’est en 2013 qu’Héroux-Devtek a décroché l’important mandat de fabrication du train d’atterrissage du B777. Boeing avait alors fait un pari audacieux en choisissant le PME montréalaise. C’est au cours de l’année 2017 qu’elle a livré les premiers ensembles au géant américain. Depuis, Héroux-Devtek rencontre et dépasse tous les standards de qualité de Boeing et livre toujours à temps. La relation d’affaires entre les deux entreprises a donc continué de s’élargir.

Cela fait quelques mois maintenant qu’Héroux-Devtek est le fournisseur du train d’atterrissage principal du F/A-18 Super Hornet. Lors de ma visite de la ligne d’assemblage à Saint-Louis, la directrice de la production du F/A18, Mme Jessica Idleman, n’avait que de bons mots pour Héroux-Devtek. Cette dernière a souligné que la transition s’est effectuée sans anicroche. Les trains d’atterrissage rencontrent les standards de qualité et arrivent à temps. 

La bonne relation avec Boeing devrait permettre au fabricant de trains d’atterrissage d’obtenir d’autres mandats. 

Le marché de la défense

Héroux-Devtek est un bon fournisseur avec tous ses clients et sa réputation est excellente. Elle est présente sur 12 programmes militaires dont voici la liste :

  1. Lockheed Martin F-35
  2. Boeing F-18 Super Hornet 
  3. Sikorsky CH053
  4. Boeing CH-47 Chinook
  5. Lockheed Martin C-130J
  6. Boeing F-15EX Eagle
  7. Saab Gripen E
  8. Boeing M-Q25
  9. Airbus C-295
  10. Airbus A400M
  11. Eurofighter Typhoon
  12. KAI KF-21 Boramea

À cela il faut ajouter le nouveau contrat avec Lockheed Martin décroché dernièrement. Héroux-Devteks est maintenant un important fabricant de trains d’atterrissage pour la défense. Sa situation financière actuelle la place dans une position pour en prendre plus ou encore acquérir des fournisseurs en difficulté. Mais surtout, les revenus du secteur de la défense lui fournissent une assise financière très solide. Dans les prochaines années, elle pourra s’attaquer au marché des avions de ligne.  

Abonnez vous gratuitement à notre chaîne YouTube en cliquant ici

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.