L’AIMTA s’adresse à ses membres

Pour partager cette publication :

Turbulences à l’horizon : les conséquences du COVID-19 pour les aéroports

Alors que l’ensemble des pays du monde déclarent l’état d’urgence, entraînant l’arrêt quasi-total d’un grand nombre d’industries, le transport aérien est  sévèrement touché. Les compagnies aériennes internationales ont annoncé des réductions importantes du nombre de vols, car certains pays ferment leurs frontières et limitent les déplacements.

Alors que la situation évolue, il y a tout lieu de s’inquiéter de l’impact potentiel de la pandémie sur l’industrie du transport aérien et, surtout, sur nos membres. « Nous nous préparons à des mois difficiles et nous sommes prêts à collaborer avec les employeurs et le gouvernement pour atténuer les impacts négatif sur les travailleurs et les travailleuses » a déclaré le VPG canadien de l’AIMTA, Stan Pickthall.

Plusieurs compagnies aériennes européennes ont annoncé leurs plans de licenciements, tout comme l’ont fait les transporteurs nord-américains. British Airways a demandé à 45 000 employés de prendre des congés sans solde alors que la compagnie s’efforce de faire face à la réduction du nombre de déplacements. Delta, United Airlines et American réduisent considérablement leur programme de voyages, jusqu’à 25 %, avec la réserve d’une réduction ultérieure avec la propagation potentielle de cette pandémie.

« Alors que nous suivons la situation de près, nous craignons la possibilité de licenciements ou de congés. Nous garderons un œil attentif sur ce point afin de garantir la protection des droits et des moyens de subsistance de nos membres », a déclaré Fred Hospes, président et directeur général du district des transports 140 de l’AIMTA.

Il est tout aussi préoccupant de constater qu’Air Canada va interrompre la presque totalité des vols internationaux et transfrontaliers maintenir des vols dans 40 aéroports canadiens sur 62. C’est inquiétant et l’AIMTA se prépare à toute éventualité. Cette semaine, des avis de compagnies ayant recours à des réductions d’horaires et de licenciements nous parviennent régulièrement, et nous nous assurons que les employeurs respectent leurs obligations en vertu de la loi et des conventions collectives alors que nous nous efforçons de soutenir nos membres en cette période stressante et difficile.

« Tout notre personnel travaille d’arrache-pied pour atténuer l’impact des réductions et aide nos membres à traverser cette période difficile » a commenté le VPG Stan Pickthall.

L’AIM est le syndicat représentant le plus grand nombre de travailleurs aéroportuaires au Canada.

                                                                          -30-

Renseignements

Michel Richer, représentant du bureau canadien de l’AIMTA 1-514-910-9339

Fred Hospes Président directeur général District des transports 140, AIMTA, 1-778-829-8140

Frank Saptel, représentant du service des communications, 1-416-579-0481

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Une réflexion sur “L’AIMTA s’adresse à ses membres

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *