L’aviation d’affaires a complété un autre mois record 

Pour partager cette publication :

WingX confirme qu’au mois d’août 2021, l’activité dans l’aviation d’affaires a dépassé celles de la période correspondante en 2019. En 2021, le nombre de vols effectués a dépassé de 10 % celui du mois d’août 2019. Il s’agit donc d’un troisième mois record de suite. 

Les États-Unis

Chez nos voisins du Sud, l’augmentation a été de 13 % en août par rapport à 2019. Bien que ce soit une augmentation appréciable, c’est nettement moins que le bond spectaculaire de 30 % en juillet. Aux États-Unis, l’aviation d’affaires est toujours en reprise, mais de manière plus raisonnable. 

Les destinations et le but des vols sont également en transition : depuis le début de l’année, ce sont les destinations de villégiatures qui menaient la marche. Au cours des dernières semaines, ce sont les destinations d’affaires plus traditionnelles qui ont connu de la croissance. Au cours du mois, Teterboro a repris son titre d’aéroports exécutifs les plus achalandés aux États-Unis. Mais il n’est toujours pas revenu à son volume d’avant la pandémie. Les aéroports de Van Nuys en Californie et de McCarran au Nevada ont également connu une bonne progression.

L’Europe

Après huit mois, l’activité de l’aviation d’affaires en Europe n’est plus qu’à 5 % en dessous de celle de 2019. La Russie et la région des Balkan ont enregistré une forte progression. La Turquie, la Grèce, l’Espagne et la France se portent de mieux en mieux. Les destinations vacances semblent encore très populaires de l’autre côté de l’Atlantique. 

La quatrième vague

Si l’on se fie aux données en Europe, la quatrième vague ne semble pas ralentir la reprise de l’aviation d’affaires. En fait, le haut de la reprise européenne coïncide avec cette quatrième vague. Aux États-Unis, c’est vers la mi-octobre que le sommet sera atteint avec le variant delta. Si les Américains réagissent comme les Européens, l’aviation d’affaires va continuer de bien performer cet automne. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

4 avis sur “L’aviation d’affaires a complété un autre mois record 

  • septembre 3, 2021 à 11:52 am
    Permalink

    Si les variants continuent à se développer, que le variant MU défie les barrières des vaccins actuels, que des pays ferment le trafic aérien au tourisme de masse, et puis, étant donné que les riches et célèbres n’aimaient pas déjà la foule en première classe, des conditions générales émergent à gauche et à droite pour que des compagnies aériennes connues, grandes et petites, développent, elles aussi, une division « Uber » avec des jets d’affaires qui fonctionneraient aussi comme l’application de Wheels up: un clic et en quelques heures, un avion vient vous chercher (vous et votre gang pour diviser la facture en 5-10-15 !). À terme, ce sera payant. Le responsable des flottes chez Vista signalait ce matin qu’il demande maintenant une rémunération supérieure à l’heure pour l’utilisation d’un Global 7500, que les 4 en sa possession sont tout le temps dans les airs et que… Je suis d’avis que toute la question est de savoir qui va bouger en premier parmi les compagnies aériennes pour tenter l’ubérisation du voyage payant….et puis, dès lors, boom! Il y aura sans doute un effet domino…sur les commandes ! Mais ça prend un visionnaire…Qui ? Notre Bellemare national, rendu chez Delta ? À suivre. Et au cas où…acheter des actions de Bombardier ! Voir cet article dans le Wall Street Journal: Airlines Are Flying Again, but People Aren’t Giving Up Private Jets

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.