L’aviation d’affaires se redresse selon WingX

Pour partager cette publication :

WingX est une firme d’analyse et d’information sur l’aviation. Une de ses spécialités est de faire le suivi des heures de vol selon les secteurs d’activités. Elle produit entre autres un rapport hebdomadaire et un mensuel sur l’activité dans l’aviation d’affaires.

Pour les trois premières semaines de mars, l’aviation d’affaires montre des signes de recouvrement. Globalement, l’écart d’activité entre mars 2021 et mars 2019 est de moins de 10 %. Il y a toutefois plusieurs disparités régionales et certains pays s’en tirent beaucoup mieux que le moyenne. 

Les États-Unis

C’est au pays de l’oncle Sam où l’aviation d’affaires affiche les meilleures statistiques. Puisque 60 % des avions d’affaires y sont enregistrés, les États-Unis jouent donc un rôle prépondérant dans cette industrie. Le niveau d’activité est maintenant revenu à celui d’avant la pandémie : le 17 mars dernier les avions d’affaires ont effectué 6 437 vols comparativement 6 815 en 2019. Cela représente un écart d’à peine 5,5 % et c’est très peu si l’on considère que les vols internationaux sont à plat.

Le marché des avions à fuselage étroit a vu son activité remonter de 31 % par rapport à 2020. Pour sa part, le marché des super -intermédiaires (Challenger 350) a connu une hausse de 20 %. Selon WingX, l’activité des trois premières semaines de mars laisse présager que dans certains états, 2021 sera supérieure à 2019.

Fait à signaler, le marché de l’aviation d’affaires a évolué durant la pandémie : traditionnellement, les avions volaient surtout les jours de semaines et les jeudis étaient très achalandés. Depuis le début de la pandémie, il y a maintenant plus d’activité les jours de fin de semaines. Le vendredi est maintenant la journée la plus achalandée de la semaine. La Floride est maintenant l’état où il y a la plus de déplacement en avion d’affaires. Avant la pandémie, elle se classait troisième derrière la Californie et le Texas.

L’Europe

La reprise ne fait que débuter en Europe alors que le continent fait face à une nouvelle vague de COVID-19. En moyenne, le niveau d’activité est 20% inférieure à celui d’avant la pandémie. Il y a toutefois plusieurs disparités régionales. Mais il faudra attendre la levée des restrictions de voyage pour revenir au niveau d’avant. 

Ailleurs dans le monde

La Russie et la Turquie affichent une forte reprise de l’aviation d’affaires avec un bond de 19 % par rapport à 2019. Il faut donc s’attendre à une très forte reprise une fois la pandémie sous contrôle. WingX souligne également que Nassau a dépassé de 8 % son volume de 2020 et ce n’est pas surprenant; prendre un avion d’affaires pour aller sur les plages maintenant désertes des Bermudes est une idée fort intéressante. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

2 avis sur “L’aviation d’affaires se redresse selon WingX

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *