Le B737-800NG de Chrono

Pour partager cette publication :

Mercredi dernier, Chrono Aviation a confirmé qu’elle mettrait en opération un B737-800NG à l’automne prochain. L’appareil sera alors disponible pour du nolisement selon la demande. Pour le moment, l’avion est toujours à Phoenix en Arizona. Chrono n’a toujours pas sélectionné l’entreprise qui fera les travaux d’entretien pour la remise en état de service. 

La capacité maximale du B737-800NG est de 189 passagers, mais sa configuration n’a pas été dévoilée. Lorsque l’appareil sera prêt pour les opérations, il sera basé à l’aéroport de Saint-Hubert où il sera entretenu. Mais il est peu probable qu’à court terme il embarque des passagers à cet aéroport ; Saint-Hubert n’est toujours pas sur la liste des aéroports désignés. De plus, cet aéroport secondaire ne peut pas être utilisé pour des vols à l’extérieur du pays. 

Travel Brands

J’ai eu un bref entretien téléphonique avec le co-fondateur de Chrono Aviation, M. Dany Gagnon. Il m’a confirmé que sa compagnie louait l’appareil d’une compagnie à numéro basée en Ontario. M. Gagnon souligne, avec raison, que la location d’avion est une pratique courante dans l’industrie. Ce qu’il a d’intéressant dans ce cas si c’est la personne qui ultimement a acheté l’avion. En effet, la compagnie à numéro qui détient le B737 est elle-même la propriété de M. Frank DeMarinis. 

M. DeMarinis compte une trentaine d’années d’expérience dans l’industrie du voyage surtout en Ontario. Il est le cofondateur de Travel Brands; cette société de portefeuille possède 12 compagnies et marques différentes, dont Sunquest. M. DeMarinis jure qu’il n’y a pas de lien entre la compagnie propriétaire de l’avion et la société de portefeuille spécialisée dans le voyage. Travel Brands n’aurait donc aucune entente en ce moment concernant le nolisement de l’appareil de Chrono. 

C’est au mois d’août que Chrono compte dévoiler les premières destinations du nouvel appareil. Le hasard faisant bien les choses, j’imagine que Travel Brands fera partie des clients de l’entreprise québécoise l’hiver prochain. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *