Le nouveau Falcon jet de Dassault

Pour partager cette publication :

C’est le 6 mai prochain que Dassault Aviation dévoilera son nouveau Falcon Jet. Voici donc un aperçu de ce à quoi il pourrait bien ressembler. 

Le positionnement

Le prochain Falcon Jet est la réponse de Dassault au très populaire Global 7500 de Bombardier. Cet avion aurait dû être annoncé il y a deux ans déjà, mais les déboires du 5X ont retardé son lancement. Le prochain avion d’affaires de Dassault devrait donc avoir une distance franchissable de près de 7 500 miles nautiques.

Sa cabine devra être beaucoup plus longue que celle des autres avions d’affaires de Dassault. En ce moment, c’est le Falcon 8X qui a la plus longue cabine de la famille et elle mesure 13 mètres exactement. Mais c’est tout de même 3,59 m de moins que celle du Global 7500. La cabine du Falcon 6X ne mesure que 12,3 m, mais sa hauteur intérieure est de 1,98 m; c’est 10 centimètres de plus que celle du Global 7500. 

Afin de concurrencer le Global 7500, Dassault devra donc augmenter considérablement le volume et la masse de la cabine du nouveau Falcon par rapport à ses modèles existants. 

La motorisation

Le trimoteur est sans aucun doute la signature la plus distinctive de la famille Falcon Jet. Mais après un long débat interne, Dassault aurait opté pour un bimoteur. Ce serait le moteur Pearl 700 de Rolls-Royce qui aurait été retenu pour ce projet. Le Pearl 700 a une poussée de 18 250 livres. Il est dérivé du Pearl-15 dont la poussée est de 15 125 livres.

Le défi

Le prochain Falcon Jet sera le plus gros appareil de la famille et avec la plus grande distance franchissable. La voilure sera donc le plus gros défi que devra relever Dassault afin de concevoir cet avion. Sur une distance de 7 500 nm, la moindre parcelle de traînée aérodynamique a un impact significatif. 

Les avions d’affaires de grande taille doivent être en mesure d’utiliser les courtes pistes des aéroports régionaux. Mais leur masse importante demande donc une aile capable de générer beaucoup de portance à basse vitesse. Mais la traînée aérodynamique est un effet secondaire de la portance. Une aile qui produit trop de portance réduit la distance franchissable. Pour obtenir une bonne aile, les ingénieurs devront faire beaucoup de compromis. Mais ce qui est le plus important c’est de trouver les bons. 

Je ne suis pas vraiment inquiet, le fabricant dispose de toutes les ressources nécessaires pour le réussir. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

10 avis sur “Le nouveau Falcon jet de Dassault

  • avril 16, 2021 à 1:45 pm
    Permalink

    Selon moi, vu que la cabine du Falcon est 15 cm plus large, ils vont annoncer une cabine légèrement moins longue et un peu moins d’autonomie que le G7500 et le G700 (du genre 7500 nm mais à Mach 0.80 au lieu de M 0.85). Pour le moteur, je suis étonné, je m’attendais à une version plus puissante du PW812D.

    Répondre
    • avril 16, 2021 à 1:49 pm
      Permalink

      En fait je crois que ce serait le premier Falcon motorisé par RR mais je peux me tromper.

      Répondre
    • avril 16, 2021 à 5:07 pm
      Permalink

      Moi je m’attendais à un PW817D ou quelque chose du genre, mais tu sais les avionneurs aiment bien maintenir une certaine compétition entre les motoristes et pour cela il faut diversifier un peu. Cela a également l’avantage de réduire le risque en cas de problème grave sur une gamme de moteurs.

      Répondre
    • avril 16, 2021 à 5:58 pm
      Permalink

      Moi aussi je crois qu’ils vont reprendre le fuselage du 6X car il est plus récent et plus spacieux.

      Répondre
  • avril 16, 2021 à 2:25 pm
    Permalink

    Que sera le prochain business jet de Bombardier pour « planté » la concurrence à venir. Secret bien garder pour l’instant je présume.

    Répondre
    • avril 16, 2021 à 6:46 pm
      Permalink

      Selon moi, le prochain de Bombardier sera pour remplacer le CL650

      Répondre
  • avril 21, 2021 à 4:32 pm
    Permalink

    Le nouveau avion de dassault le 6X. Sera présenté le 6mai 2021. A effectué son premier vol au mois mars 2021 ,a bordeaux – mérignac. C’est un bimoteur équipé de moteur PW812D ,et non de moteur RR.

    Répondre
  • avril 21, 2021 à 5:31 pm
    Permalink

    Le 6mai sera le dévoilement, du nouveaux 6X et non d’un nouvelle conception qui débute.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.