Le transport aérien recule au Canada

Pour partager cette publication :

Toutes les semaines, Les Ailes du Québec publient une mise à jour sur le transport aérien au Canada. Les données utilisées sont celle de l’ACSTA publie sur son site web.*

C’est à partir du début de juin dernier que la reprise du transport aérien s’est entamée au Canada. Mais pour la première fois en 15 semaines, la moyenne quotidienne de passagers contrôlés connaît un recul. Ainsi, du 6 au 12 septembre, la moyenne quotidienne de passagers contrôlés aux 15 plus grands aéroports était de 76 097. Cela représente 44 % des passagers pour la période équivalente en 2019. C’est également un recul de 3 197 passagers par jour par rapport à la semaine précédente. 

Le niveau d’activité de la deuxième semaine de septembre est donc comparable à celui de la première semaine du mois d’août. Or, au cours des dernières semaines, les compagnies aériennes ont considérablement augmenté le nombre de vols quotidiens. Ce qui signifie qu’il y a plus d’avions dans le ciel et qu’ils sont moins remplis. Il faut donc s’attendre à un autre trimestre difficile pour Air Canada et les autres transporteurs canadiens. 

*Ce qui est mesuré

L’ACSTA publie deux chiffres, le premier est pour le nombre de passagers aux huit plus grands aéroports canadiens : Vancouver, Calgary, Edmonton, Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal et Halifax. Le deuxième chiffre comprend les huit premiers aéroports auxquels on ajoute ceux de Victoria, Kelowna, Saskatoon, Regina, Toronto-Billy-Bishop, Québec et St. John’s. Ces données excluent le personnel navigant et le personnel au sol qui sont contrôlés par l’ACSTA.

Les données de l’ACSTA ne contiennent que les passagers ayant embarqué dans un aéroport canadien. Les passagers provenant de l’étranger ne sont donc pas inclus dans ces statistiques. Mais il s’agit tout de même d’une bonne information qui permet de faire des comparaisons fiables. 

Notez que les aéroports publient leurs statistiques mensuelles avec un mois de retard. Toronto et Vancouver sont en retard de plusieurs mois. De plus, les administrations aéroportuaires comptabilisent les passagers payants et non payants ; il pourrait donc y avoir une différence de plus de 10 % entre les chiffres de l’ACSTA et ceux des aéroports. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “Le transport aérien recule au Canada

  • septembre 14, 2021 à 2:12 am
    Permalink

    Avec de telles restrictions pour voyager au Canada (et en particulier Québec) ce n’est pas étonnant que le volume de voyageurs diminue.
    En plus, le voyage domestic par avion au Canada est si cher qu’il n’est pas vraiment pratique de bouger par avion.

    On ne devrait pas être étonné que le transport aérien recule au Canada pendant cette crise.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *