Lueur d’espoir pour le transport aérien

Pour partager cette publication :

Selon les données de l’ACSTA, le nombre de passagers du transport aérien est en hausse pour une deuxième semaine consécutive. Du 4 au 10 octobre, la moyenne quotidienne de passagers était à 79 087. C’est une progression de 5 % par rapport à la semaine précédente. Le transport aérien au Canada est donc à 46 % par rapport à la période correspondante de 2019. 

De bons mois à venir

Au cours des prochaines semaines, il y aura une hausse de l’achalandage vers le sud et surtout vers les États-Unis. Le recul du nombre de cas de COVID-19 et la baisse des restrictions sanitaires expliquent ce regain de popularité. 

Le temps des fêtes 

Cette année, la proportion de voyageurs qui attendent à la dernière minute avant de réserver est plus élevée. Mais déjà, le taux d’occupation semble élevé pour la période des fêtes sur les vols Montréal-Paris que j’ai vérifiés. Ainsi, du 15 décembre au 9 janvier, Air France offrira trois aller-retour quotidiens. La compagnie utilisera un A330-200, un A350-900 ainsi qu’un B777-200. Air France compte donc faire le plein de passagers et de cargo durant cette période. Le transporteur souligne que tous les billets achetés avant le 22 mars 2022 sont 100 % modifiable ou remboursable. Il n’est pas nécessaire de fournir un motif pour obtenir un remboursement.

Air Canada est à deux vols par jour pour les fêtes et pourrait en ajouter un autre au besoin. Elle utilisera un B878-9 et un B767-300ER est également indiqué pour l’autre vol. Mais Air Canada a retiré tous ses B767 et il doit s’agir d’une erreur. 

Pour le moment, Air Transat n’affiche qu’un seul vol par jour en A321LR vers la capitale française. Elle aussi déclare être en mesure de s’ajuster à la demande. 

L’été 2022

Air Canada a publié son plan pour l’horaire de la saison estivale 2022. La compagnie compte donc rétablir la plupart de ses routes internationales annuelles ainsi que les routes saisonnières. Si aucune perturbation majeure ne se produit d’ici là, ce sera presqu’un retour à la normale du transport aérien au Canada. Enfin, un peu d’espoir !

Abonnez-vous gratuitement à notre chaîne YouTube en cliquant ici

*Ce qui est mesuré

L’ACSTA publie deux chiffres, le premier est pour le nombre de passagers aux huit plus grands aéroports canadiens : Vancouver, Calgary, Edmonton, Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal et Halifax. Le deuxième chiffre comprend les huit premiers aéroports auxquels on ajoute ceux de Victoria, Kelowna, Saskatoon, Regina, Toronto-Billy-Bishop, Québec et St. John’s. Ces données excluent le personnel navigant et le personnel au sol qui sont contrôlés par l’ACSTA.

Les données de l’ACSTA ne contiennent que les passagers ayant embarqué dans un aéroport canadien. Les passagers provenant de l’étranger ne sont donc pas inclus dans ces statistiques. Mais il s’agit tout de même d’une bonne information qui permet de faire des comparaisons fiables. 

Notez que les aéroports publient leurs statistiques mensuelles avec un mois de retard. Toronto et Vancouver sont en retard de plusieurs mois. De plus, les administrations aéroportuaires comptabilisent les passagers payants et non payants ; il pourrait donc y avoir une différence de plus de 10 % entre les chiffres de l’ACSTA et ceux des aéroports

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *