Stelia réagit au vote de grève d’hier

Pour partager cette publication :

Stelia Canada a réagi au résultat du vote de grève des membres de la section locale 712 de l’AIMTA. Le responsable des communications de l’entreprise, M. Maxime Nogueira, nous a fait parvenir une déclaration par courriel :

  • « La direction de STELIA a entamé des discussions avec les représentants de la section 712 de l’AIMTA concernant le renouvellement de la convention collective STELIA St-Laurent ». 
  • « Conformément au planning des deux parties, les premières propositions ont été partagées ; le processus de négociation suit son cours normal ».
  • « L’objectif de la direction est de parvenir à un accord le plus équilibré possible entre les attentes des employés et les enjeux de rentabilité et de compétitivité du programme A220 ».

La question des salaires semble donc être la raison principale de la discorde entre les deux parties. Il faut savoir que Stelia a une structure de coût différente de celle d’Airbus. Elle est en fait une sous-traitante et une intégratrice, les bénéfices marginaux y sont donc moins bons que chez un fabricant. Les employés de Stelia St-Laurent eux sont des anciens de Bombardier ; leurs conditions de travail sont celles d’un fabricant et par conséquent au-dessus de celles de Stelia. Je comprends très bien les employés de refuser un recul. Je comprends aussi l’objectif de Stelia qui est de réduire ses coûts. Bref, c’est un conflit compliqué et qui va certainement demander une intervention d’une tierce partie pour le régler. Abonnez vous gratuitement à notre chaîne YouTube en cliquant ici

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

7 avis sur “Stelia réagit au vote de grève d’hier

  • mars 21, 2022 à 12:48 pm
    Permalink

    Les gestionnaires français n’ont pas compris comment ça fonctionne.

    Répondre
  • mars 21, 2022 à 2:41 pm
    Permalink

    Le plus gros enjeux est la retraite et non les salaires. Sans vouloir diminuer les petites augmentations salariales qui ont été offertes.

    Répondre
    • mars 21, 2022 à 2:58 pm
      Permalink

      Merci des précisions, justement j’ai obtenu plus de précision à ce sujet et je vais publier bientôt.

      Répondre
  • mars 21, 2022 à 3:48 pm
    Permalink

    « Il faut savoir que Stelia a une structure de coût différente de celle d’Airbus. »

    Stelia vient tout juste d’être réintégré dans le groupe Airbus sous le nom Airbus Atlantic.

    Répondre
    • mars 21, 2022 à 3:51 pm
      Permalink

      ET cela ne change rien au fait que c’est la même filiale qu’avant et qui est un sous-traitant d’Airbus. Lorsqu’Airbus a fait l’acquisition de Stelia, c’était pour grader ce fournisseur tout en réduisant les coûts ou pour s’assurer que les employés de Stelia aient les mêmes salaires que ceux d’Airbus?

      Répondre
  • mars 21, 2022 à 7:51 pm
    Permalink

    Depuis que Stella a fait l’acquisition du A220 CSeries les coûts de production n’ont cessé d’augmenter leur façon de faire est très différente de celle en Amérique du Nord ce qui engendre des coûts supplémentaires autant chez les cols bleus que les cols blancs. Les lignes de production s’en font déjà sentir. J’ai eu la chance de feuilleter l’offre patronales, avec une telle offre, on ne peut pas pensé autrement qu’une grève générale illimitée d’ici quelques semaines.

    Répondre
    • mars 22, 2022 à 9:14 am
      Permalink

      Le A220( CSeries) le programme n’a pas été donné à Stellia. Faite moi pas pleuré avec la rentabilité. C’est rire du monde

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.