Stelia St-Laurent : un écart important à combler

Pour partager cette publication :

Les négociations entre Stelia St-Laurent et les membres de la section locale 712 de l’AIMTA reprendront dans les prochains jours. Toutefois, l’écart est important entre les offres patronales et les demandes syndicales. Ainsi l’employeur désire réduire l’écart salarial des travailleurs Stelia St-Laurent d’avec les autres divisions afin qu’ils reflètent plus son échelle habituelle. Les augmentations proposées n’ont pas été jugées acceptables par les syndiqués en période de forte inflation. 

L’autre gros point en litige est le fonds de pension des travailleurs ; ces derniers étant chez Bombardier avant, ils ont hérité du fonds de pension à prestation déterminé. Ce régime est nettement plus avantageux pour les travailleurs ; il permet de prévoir combien ils toucheront à la retraite. Mais pour les employeurs, c’est tout le contraire puisqu’ils n’ont aucune idée de ce que leur coûteront les pensions. De nos jours, il est à peu près impossible d’obtenir ce genre de régime. Les employeurs les évitent comme la peste. 

Stelia St-Laurent désire mettre un terme au régime de pension à prestation déterminées. En l’absence de précision sur ce qui est proposé en remplacement par la partie patronale, il est difficile d’évaluer la perte pour les syndiqués. Mais ce qui est certain, c’est que Stelia devra trouver un moyen de compenser afin de réduire les pertes des travailleurs. Mais avec une légère augmentation salariale, ce sera difficile à faire. Bref, les négociations sont loin d’être terminées. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “Stelia St-Laurent : un écart important à combler

  • mars 21, 2022 à 10:10 pm
    Permalink

    Quel est l’impact sur la production de l’A220 si la grève se produit ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.