Sunwing : l’aide de 375 M$ serait insuffisante ?

Pour partager cette publication :

Vacances Sunwing a eu droit à une aide en vertu du crédit d’urgence pour grands employeurs. La somme octroyée s’élève à 375 M$ et la compagnie a prélevé une première tranche de 50 M$. Un lecteur m’a avisé que la compagnie n’avait toujours pas débuté le remboursement de ses clients.

J’ai donc questionné les relations média de Sunwing afin de savoir quelle était sa politique de remboursement. C’est Mme Marie-Josée Carrière qui est, Directrice marketing sénior Québec, qui m’a fait parvenir la réponse suivante : 

« En plus du prêt aux termes du CUGE, Sunwing continuera de maintenir un compte dans lequel sont versées les sommes reçues de clients qui détiennent des billets non remboursables et qui n’ont pas pu voyager en raison de la pandémie. Ce compte sera maintenu jusqu’à la conclusion des discussions entre le gouvernement et le secteur du transport aérien et la mise en place d’une politique pour le traitement de tous les montants versés d’avance. »

Vacances Sunwing est donc toujours en discussion avec le gouvernement canadien afin d’obtenir plus d’aide. On constate également qu’Ottawa est dans une stratégie de négociation à la pièce avec les compagnies aériennes. Les entreprises qui ont un meilleur pouvoir de négociation vont donc s’en tirer mieux… tant pis pour les autres. Est-ce que la forte présence d’Air Canada, Transat et Sunwing au Québec et en Ontario leur donne un avantage ? Ce qui est certain, c’est que WestJet demande un traitement équitable

À suivre…

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

3 avis sur “Sunwing : l’aide de 375 M$ serait insuffisante ?

  • avril 16, 2021 à 9:26 am
    Permalink

    Je crois que le CUGE est une aide pour les grandes entreprises qui ont un besoin critique de liquidités et qui sont incapable d’obtenir du financement sur les marchés, ce qui n’est généralement pas bon signe sur la santé de l’entreprise en question.

    Répondre
    • avril 16, 2021 à 9:33 am
      Permalink

      Dans le cas d’Air Canada, le CUGE faisait partie d’un ensemble de mesures. Mais effectivement on parles du Crédit « d’urgence » pour les grands employeurs, donc d’une intervention lorsque la situation presse.

      Répondre
  • avril 18, 2021 à 9:46 am
    Permalink

    Pour ceux qui ne le savent pas chaque compagnie aérienne est dans une situation diferente avec des besoins spécifiques, Westjet et Sunwing demandent un traitement équitable mais n’oublions pas que ce sont des compagnies privés non cotés en bourse, la première appartient a ONEX et la deuxième appartient 49% a l’Allemande TUI et 51% a la famille Hunter pourtant ce sont des compagnies privés au contraire de Air Transat et Air Canada que étant publiques subissent les lois des des marchés. Pourtant l’aide du gouvernement ne pourra jamais être égal pour toutes. Pour finir l’important c’est de protejer l’industrie avec tout ses emplois pour le bien de la concurrence et des voyageurs.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *