Transat A.T. pourrait conclure des alliances cet automne 

Pour partager cette publication :

Lors de la conférence téléphonique avec les analystes financiers, la PDG de Transat A.T., Mme Annick Guérard, a apporté des précisions sur les négociations afin de conclure une alliance. Mme Guérard a mentionné que les négociations se déroulent bien et qu’elle espérait pouvoir faire une annonce cet automne. 

La négociation d’une telle entente est une priorité pour le voyagiste afin d’augmenter sa clientèle. Au cours des deux prochaines années, l’offre de transport aérien va excéder la demande. Le taux d’occupation des appareils va demeurer bas et il sera difficile de rentabiliser les vols. Dans ce contexte, chaque passager de plus dans un vol est un gain important. Une alliance avec pourrait permettre d’augmenter le taux d’occupation d’Air Transat de quelques points de pourcentage. 

Transat A.T. négocie avec plus d’un partenaire ce qui pourrait mener à la conclusion de plus d’un partenariat. Les discussions portent sur des ententes bilatérales simples entre compagnies aériennes. 

Un partenaire possible

American Airlines est la seule des trois grandes compagnies américaines à ne pas avoir de partenaires canadiens. Les vols directs d’Air Transat vers la France pourraient intéresser American. Les deux partenaires pourraient alors faire concurrence au duo Air Canada-United qui utilise la sixième liberté de l’air. 

American pourrait établir des vols entre Montréal et des villes américaines qui n’ont pas de vols directs ver l’Europe. Surtout celles qui n’ont pas de liaison directe avec Bordeaux, Lyon et Marseille pourraient alors être visées. Philadelphie est un bon exemple, American n’offre pas de vol entre cette ville américaine et la France. Dans un partenariat avec Air Transat, la compagnie américaine pourrait établir une liaison Philadelphie-Montréal. Une partie des passagers seraient de la clientèle locale, puis quelques passagers pour Paris, d’autres pour Bordeaux, Lyon et Marseille. Cela permettrait aux nouveaux partenaires de s’accaparer d’une partie de la clientèle qui doit obligatoirement passer par un hub américain. 

L’évolution de la demande et de l’offre

Mme Guérard a souligné que le comportement des passagers avait évolué. Les réservations se font beaucoup plus à la dernière minute qu’au paravent. Il devient donc difficile de faire des prédictions sur le taux d’occupation des prochains mois. Cela demande aux compagnies aériennes d’avoir une plus grande flexibilité dans leur offre.

Air Transat augmentera son nombre de vols hebdomadaires à 50 au cours des prochaines semaines. Puis elle passera à 70 vols hebdomadaires au cours du mois d’octobre. La compagnie utilisera 11 appareils dont neuf A321LR. Pour la période hivernale, la compagnie offrira 90 % de ses destinations prépandémie. La capacité sur ces destinations sera inférieure de 35 % à celle de 2019.

Le taux moyen d’occupation des vols au mois d’août était de 85 %. Mais il faut souligner que le nombre de vols était nettement réduit. Il faudra donc attendre à cet automne afin de voir qu’elle est la demande réelle. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “Transat A.T. pourrait conclure des alliances cet automne 

  • septembre 10, 2021 à 5:09 pm
    Permalink

    Bonne idée avec Américan airlines !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *