Air Canada réduit son personnel et sa flotte

Pour partager cette publication :

Air Canada a confirmé aujourd’hui qu’elle devra procéder à de nouveaux ajustements liés à la COVID-19.

Les mises à pied

La compagnie aérienne devra mettre à pied 1 500 personnes, ces coupures s’ajoutent aux 1 700 annoncées à la mi-janvier. Cette fois, plusieurs employés cadres seront également envoyés au chômage. Ces nouvelles coupures font suite aux mesures imposés aux voyageurs entrant su pays. L’obligation d’une quarantaine aux frais des passagers est sans doute le frein le plus important. 

Après plus de dix mois de crise, c’est plus de 23 000 personnes qu’Air Canada a mis à pied; l’absence au Canada de toute forme d’aide spécifique au transport aérien aggrave la situation.


La pandémie qui s’allonge

À la fin de 2020, l’arrivée des vaccins avait stimulé la demande pour les destinations soleil. Mais les nouvelles mesures sanitaires décrétées en début d’année ont mis un terme à ce semblant de reprise.  L’apparition de nouveaux variants plus contagieux et les ratées dans la distribution des vaccins changent la donne. Au Canada, ce sera long avant que le taux de vaccination ne permette de lever toutes les mesures de contrôle sanitaire. 

Dans ce contexte, les compagnies aériennes canadiennes doivent maintenant envisager une très longue reprise. Ce n’est pas avant 2024 voir 2025 que l’on reviendra à la situation d’avant la COVID-19. 

La flotte

La direction d’Air Canada doit donc revoir la planification de sa flotte en fonction des nouvelles données. 

Selon certaines informations non confirmées, le porte étendard canadien remiserait pratiquement tous ses avions long-courriers. La compagnie cessera complètement l’utilisation des B787 et des A330 pour des liaisons intérieures. Au mois de septembre 2020 la compagnie comptait 77 gros porteurs. Voir le tableau. 

Flotte d'Air Canada au 30 septembre 2020
Flotte d’Air Canada au 30 septembre 2020

De ce nombre à peine une vingtaine seraient gardés en service actif. Air Canada aurait l’intention de faire des remisages temporaires en rotation. Ainsi, elle remiserait à tour de rôle, les appareils pour plus ou moins deux mois puis les remettraient en service quelques semaines. Cela permet d’éviter les trop longues périodes de remisage et les coûteuses remises en service. 

Les A320 dont la moyenne d’âge est actuellement de vingt-trois ans seraient définitivement retirés du service. Pour ce qui est de la flotte d’A321, les avions seraient remisés temporairement. 

Pour les vols intérieurs, Air Canada n’utilisera plus que des A220-300 et des MAX8. De plus, la compagnie compte augmenter considérablement l’utilisation qu’elle fait de ses A220. Au cours des derniers mois, sa flotte d’A220 effectuait 1 200 heures de vol par mois. Air Canada compte augmenter leur utilisation à plus 4 000 heures par mois.

Finalement, la compagnie évaluerait la possibilité de reprendre les livraisons d’A220. Dans une optique où la demande demeurera faible encore plusieurs années, l’A220 serait la meilleure option sur les vols intérieurs.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “Air Canada réduit son personnel et sa flotte

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *