Airbus annonce les augmentations de cadence

Pour partager cette publication :

Airbus avise ses fournisseurs de sa planification de production des prochaines années. L’avionneur anticipe un retour au niveau d’avant la crise entre 2023 et 2025, mené par les monocouloirs. 

Famille A320

La production passera de 40 appareils à 45 au quatrième trimestre de 2021. Le fabricant a informé ses fournisseurs de son intention d’accélérer à 64 par mois d’ici le deuxième trimestre de 2023 ; cela correspond au niveau d’avant la COVID-19. Si la reprise se concrétise, Airbus prévoit une autre accélération à 70 appareils par mois au premier trimestre de 2024. L’avionneur étudie également la possibilité de passer à 75 mois vers la fin de 2025. 

Airbus a toujours en main 2630 commandes fermes d’A320neo et 2954 pour l’A321neo. Afin de répondre à la demande, le fabricant ajoutera une ligne d’assemblage à Toulouse dans les hangars vides de l’A380. Ce nouveau site sera en mesure de produire des A321neo et LR. 

Famille A220

La cadence vient à peine de passer de 4 à 5 appareils par mois et elle passera à 6 au début de 2022. D’importants travaux de réorganisation sont en cours à Mirabel afin d’y ajouter une pré-FAL. Cet aménagement est un élément essentiel à la réduction du coût de production de l’A220. L’avionneur prévoit donc une montée en cadence à 14 par mois après les travaux soit au milieu de la décennie. Le site de Mobile produira alors 4 A220 par mois et Mirabel 10. 

L’avionneur à 484 commandes fermes à remplir, le petit nouveau serait l’objet de beaucoup d’attention des clients. Les commandes vont venir, ce n’est qu’une question de temps, je dirais d’ici la fin de 2022. 

Famille A330

Avant la pandémie, la cadence de cette famille d’avions était de 3 par mois. Elle est passée à 2 par mois depuis au printemps de 2020 et s’y maintiendra. Le marché des A330 usagés est saturé et les rares acheteurs peuvent négocier leur prix. Airbus devra faire preuve de patience avant que le carnet de commandes ne se regarnisse. 

Famille A350

Avant la pandémie, Airbus produisait 10 A350 par mois. Actuellement le rythme est à 5 et passera à 6 d’ici l’automne 2022. Le communiqué de presse ne fait aucune mention de prévision pour 2023 et au-delà. Bref il reste encore beaucoup d’incertitudes pour les longs courriers. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

4 avis sur “Airbus annonce les augmentations de cadence

  • mai 27, 2021 à 5:12 pm
    Permalink

    Le 350 devrait reprendre des couleurs, surtout que le 350f arrive.
    Par contre pour le 330, cela devient compliqué. Ou alors il faut qu ils vendent plus de ravitailleurs.

    Répondre
    • mai 27, 2021 à 6:14 pm
      Permalink

      Le problème de l’A330 (et du 777) c’est qu’il y en a beaucoup sur le marché de l’occasion, ce qui fait baisser les prix de façon considérable. Aucune chance de rétablissement avant qu’une bonne partie de ces appareils aient trouvé preneur.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *