Boeing n’est toujours pas sortie de l’auberge

Pour partager cette publication :

Les trimestres se suivent et se ressemblent pour Boeing qui éprouve de la difficulté à se sortir du bourbier. C’est le 28 juillet prochain que le géant présentera ses résultats du deuxième trimestre de 2021. Ce sera fort probablement une copie collée des tableaux du premier trimestre. Donc une perte d’exploitation de plus de 500 M$ et un flux de trésorerie négatif de plus de 3 G$. 

Il suffit de comparer les livraisons des deux premiers trimestres de 2021 pour comprendre. Boeing avait livré un total de 77 avions commerciaux au début d’année et 79 d’avril à juin. Le total pour l’année est donc de 156 appareils. Mis à part le B777, le fabricant a manqué tous ses objectifs de livraisons. De janvier à mars, 58 MAX avaient été remis aux clients alors que c’est 47 qui ont été livrés au deuxième trimestre. 

Les liquidités devraient donc passer sous la barre de 19 G$ et la compagnie doit trouver un moyen d’arrêter l’hémorragie. À ce rythme, il lui restera à peine plus de 10 G$ de liquidité au début de 2022. Pour sortir de ses ornières, Boeing va devoir embaucher encore plus d’ingénieurs et de personnels qualifiés; cela ajoutera forcément à ses coûts et à sa rentabilité. L’avionneur en a encore pour plusieurs années avant de redevenir rentable. Mais je ne suis pas certain que les marchés financiers aient compris cela. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

4 avis sur “Boeing n’est toujours pas sortie de l’auberge

  • juillet 13, 2021 à 7:59 pm
    Permalink

    Boeing a cadenassé les portes de l’auberge et a fait fondre la clé des cadenas pour recueillir de l’argent pour ses actionnaires. On apprend aujourd’hui que Boeing ne semble plus capable de faire les choses comme il le faut selon le Seattle Times. Un nouveau défaut de fabrication du 787 Dreamliner prolongera l’arrêt de livraison de Boeing.
    https://www.seattletimes.com/business/boeing-aerospace/a-new-787-dreamliner-manufacturing-flaw-will-prolong-boeing-delivery-halt/
    Voilà une nouvelle qui ne fera pas plaisir à United et Southwest qui ont récemment fait des gros achats de 737Max dernièrement à une cie qui cumule les erreurs dans presque tout les avions qu’elle construit.

    Répondre
    • juillet 13, 2021 à 8:28 pm
      Permalink

      « Boeing a cadenassé les portes de l’auberge et a fait fondre la clé des cadenas pour recueillir de l’argent pour ses actionnaires. » Je la retiens celle-là 😜

      Répondre
  • juillet 14, 2021 à 8:05 am
    Permalink

    Une telle compagnie peut faire faillite ? On se retrouverais avec peu de concurrence dans ce domaine

    Répondre
    • juillet 14, 2021 à 8:56 am
      Permalink

      Non, Boeing ne fera pas faillite. C’est un gros fournisseurs de La défense américaine et une entreprise industrielle stratégique. Au pire, le gouvernement US va devoir intervenir et là vous avez pas idée comment ça va rigoler chez Airbus.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *