Boeing retire 179 MAX de son carnet de commandes

Pour partager cette publication :

Boeing a publié les données à propos de son carnet de commandes et de ses livraisons en juin. Le fabricant américain n’a livré que 10 appareils en juin dont seulement trois étaient des avions de passagers. 

Mais ce sont les annulations de commandes de MAX qui retiennent encore l’attention. Pour le mois de juin Boeing a encaissé 60 nouvelles annulations de Max. La compagnie a également retiré 119 MAX du carnet de commandes dû à l’instabilité financière de certains clients. À elle seule, Norwegian représente 92 commandes incertaines. Depuis le début de l’année, le B737MAX a subi 323 annulations et 482 retraits de commandes incertaines. C’est un total de 806 B737 en moins; notez que Boeing a vendu 18 B737NG depuis le début de l’année.

Boeing justifie les nombreuses annulations de MAX par la crise causée par la COVID19. Pourtant, la famille A320 d’Airbus n’a reçu qu’une trentaine d’annulations. Le MAX reçoit donc 10 fois plus d’annulations que la famille A320. À mon avis, la COVID19 a bon dos

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

24 réflexions sur “Boeing retire 179 MAX de son carnet de commandes

  • juillet 14, 2020 à 8:46 pm
    Permalink

    Est-il possible qu’ Air Canada procède à d’autres annulations à même sa commande de 737MAX?

    Et même, éventuellement, à tout le reste de sa commande?

    Dans l’état actuel du marché, serait-il possible pour Air Canada de trouver, lorsque nécessaire, des A320ceo ou neo en très bon état auprès de transporteurs en difficultés?

    Répondre
    • juillet 14, 2020 à 9:08 pm
      Permalink

      Avec cette crise, la mot impossible doit être rayé de notre vocabulaire. Donc pour répondre à la question: tout est possible, par contre Air Canada a plus de 500 M$ Can en dépôt sur les MAX non livrés dont une partie sont assemblés. Ces dépôts explique sans doutes la « loyauté » d’Air Canada et de bien d’autres clients envers le MAX. La plupart des annulations de MAX qui s’accumulent sont pour des commandes dont dont la livraison était prévue pour 2021 et au delà. Donc les acheteurs n’avaient toujours pas versé de dépôts significatifs pour ces commandes. Il faut s’attendre à ce que les annulations s’accélèrent alors que la crise se prolonge. Jusqu’à maintenant Airbus a été peu affectée, mais je serais surpris si les annulations n’augementent pas significativement pour elle aussi.

      Répondre
  • juillet 14, 2020 à 9:15 pm
    Permalink

    Si les commandes Boeing de Norwegian sont à risque, celles chez Airbus le sont également, mais Airbus n’a pas adopté les normes de comptabilité ASC 606, Boeing oui, ce qui l’oblige à retirer cette commande de son carnet. Sur les 784 annulations chez Boeing en 2020, 461 (59%) sont dans la colonne ASC 606 parce que le crédit des clients est douteux, ces commandes peuvent revenir dans le carnet si le crédit de ces clients s’améliore.

    Répondre
    • juillet 14, 2020 à 9:53 pm
      Permalink

      Attend un peu, Norwegian a annoncée qu’elle annulait la balance de 92 MAX et Boeing a placé cette commande dans l’ASC606. Sérieusement? et il y en a combien d’autres comme celle là que Boeing ne nous dit pas. Et pour les quelques 300 annulations confirmées dont la plupart ont été annoncées par les compagnies de crédit-bail? à peine une trentaine d’annulations pour la famille A320. LOL, si tu me trouve une explication logique à celle dernier, c’est que tu es vraiment un ingénieur de talent. 😉 LOL!LOL! LOL! et si tu trouve vraiment une super bonne explication, bien il me reste toujours la fonction « delete » LOl!

      Répondre
      • juillet 14, 2020 à 10:08 pm
        Permalink

        Très facile, les commandes de 737 MAX ont pour la plupart dépassé le délai requis pour annuler leurs commandes sans avoir à négocier avec le constructeur, si Airbus était dans la même situation il y aurait autant d’annulations.

        Pour la commande de Norwegian, je ne me souvenait pas qu’ils avaient annoncé l’annulation mais ça ne change rien, ils ont annulé les Max parce qu’ils pouvaient le faire sans pénalités, ils vont annuler les A320 lorsqu’ils vont se mettre sous la protection de la faillite.

        Répondre
        • juillet 15, 2020 à 7:29 am
          Permalink

          Ca revient à ce que je disais, la COVID19 a bon dos pour justifier les annulations de MAX. Boeing est dans une situation où elle est plus vulnérable aux annulations.

          Répondre
          • juillet 15, 2020 à 9:47 am
            Permalink

            oui, mais ce n’est pas parce que Norwegian n’a pas annulé sa commande d’Airbus qu’elle est plus ferme pour autant, c’est comme ça pour plein de clients.

          • juillet 15, 2020 à 10:15 am
            Permalink

            LOL! Là tu te rapproche de la fonction « delete » 🙂

          • juillet 15, 2020 à 8:46 pm
            Permalink

            Airbus a l’A321LR et XLR qui offrent un avantage stratégique important alors que l’on se dirige vers une très longue reprise. Sur bien des vols transatlantiques, l’A321XLR pourra répondre à une demande affaiblie. N’oublie pas qu’en 2019 a vendu plus d’A321 que d’A320 pour la première fois.

          • juillet 16, 2020 à 9:28 am
            Permalink

            Effectivement, les A321LR et XLR ont un net avantage sur le Max

          • juillet 16, 2020 à 10:03 am
            Permalink

            Je m.attend tout de même à une accélération des annulations pour Airbus aussi. La proportion actuelle de 90 % du MAX est très élevée, je me serait plutôt attendue à quelques chose du genre 65%-35%.

  • juillet 14, 2020 à 9:25 pm
    Permalink

    « Boeing a vendu 18 B737NG depuis le début de l’année. »

    Ils viennent d’où ces avions puisque Boeing ne fabrique plus de 737 NG depuis un certain temps déjà?

    Répondre
    • juillet 14, 2020 à 9:48 pm
      Permalink

      Ce sont des P8 en fait je crois, mais je suis moins perspicace que toi et je ne m’était pas posé la question.

      Répondre
      • juillet 14, 2020 à 10:06 pm
        Permalink

        Je crois que l’arrêt de production du NG est arrivé plus ou moins en même temps que l’immobilisation du MAX. Il me semble m’être alors dit que devant les difficultés du MAX Boeing devrait peut-être maintenir ouverte au moins une ligne de NG. Surtout que le prix du kérosène semble parti pour rester bas assez longtemps encore.

        Répondre
      • juillet 16, 2020 à 4:39 pm
        Permalink

        Les P-8 sont sont assemblés sur une ligne dédié adjacente à celles des versions commerciales.a production doit cesser en 2022.

        Répondre
  • juillet 17, 2020 à 10:27 am
    Permalink

    La commande de Norwegian est toujours dans le carnet de Boeing, une connaissance qui compile les commandes et annulations d’Airbus et Boeing à chaque mois a fait ce tableau:

    Boeing a mis à jour son tableau des commandes et livraisons pour juin 2020 :

    Nouvelle commande :
    01/05 : FedEx Express : 1 767-300F

    Annulations :
    Aviation Capital Group : -5 737 MAX
    Avolon : -3 737 MAX
    Blue Air : -6 737 MAX
    BOC Aviation : -24 737 MAX
    CIT Aerospace : -14 737 MAX
    Client non-identifié (21/05/2013) : -2 737 MAX (ICBC ?)
    Client non-identifié (21/03/2017) : -6 737 MAX (BOC Aviation ?)

    Aucune conversion visible

    Identification :
    21/03/2017 : BOC Aviation : 2 737 MAX (Toute la commande de 7 est identifiée)

    Transfert :
    1 777F de Volga-Dnepr UK vers un client non-identifié

    Net juin 2020 : -59
    Total net 2020 : -323

    Livraisons juin 2020 : 10
    Total livraisons 2020 : 70

    Carnet de commande au 30/06/2020 : 5232

    https://avia.superforum.fr/t2315p300-commandes-fermes-loi-et-mou-d-avions-depuis-06-2014#107013

    Répondre
  • juillet 18, 2020 à 12:03 am
    Permalink

    Le problème à la limite n est pas Boeing. C est tout ce qui gravite autour.
    Le 777x va être retardé, si le max ne revole pas c est tout le secteur qui va dans le mur.
    Regardez les livraisons au 17 juillet.
    Je compte 23 airbus, 0 Boeing (les Boeing listés sont des re-imatriculations.
    Ca fait quoi, un an et 4 mois que c est comme ça? Leurs fournisseurs sont capable de tenir combien de temps sans rien livrer?

    Répondre
  • juillet 19, 2020 à 3:55 pm
    Permalink

    @ Guillaime c’est déjà commencer. Je suis au courant d’une cie qui a techniqiement fait fallite au USA mais je trouve rien sur le net la dessus c’est pour ca que je m’entionerais pas le nom au cas ou je serais dans l’erreur, mais tous les donneurs d’orde rapatrie a l’interne les pieces fournis par cette compagnie ou les transfert vers d’autres fournisseur. De ce que je suis au courant, c’est 100% de leur production. Ils sont surement sur le respirateur artificiel le temps de sécurisé les lignes d’approvissionement, ensuite ca sera annoncer officiellement.

    Répondre
  • juillet 21, 2020 à 4:55 pm
    Permalink

    Encore une date de retour possible soit octobre 2020 ????. Et pendant ce temps Boeing entretient l’espoir des transports qui on vu leurs MAX cloués au sol et surtout pour que l’action en bourse ne descendre pas encore plus. En espérant pour ces salarié-es et ceux de ces fournisseurs que l’avionneur américain va se sortir de ce pétrain. Mais pour le MAX avec tous ce que j’ai lue à date venant des sites américains et bien si je serais coroner je signerais l’acte de décès du MAX immédiatement et passerait vite au développement d’un nouveau modèle ou une nouvelle version du B737. http://reuters.com/article/us-boeing-737max/boeing-737-max-not-expected-to-fly-before-october-faa-preparing-directive-idUSKCN24M2EE

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *