Covid-19, un autre trimestre catastrophique pour l’aéronautique

Pour partager cette publication :

Déjà trois semaines écoulées en 2021 et la COVID-19 continue d’avoir des effets catastrophiques pour l’aviation. La pandémie reprend de la vigueur en Europe et certains pays comme la France songe à confiner de nouveau. Airbus vient tout juste de retirer 500 employés de son site de production d’Hambourg en Allemagne. Les gouvernements multiplient les restrictions sur les voyages internationaux et les passagers désertent les aéroports de nouveau. Tout cela alors que les compagnies aériennes songeaient à relancer certaines liaisons internationales dans les prochains mois. 

Au Canada, la situation n’est guère plus reluisante alors que les nouvelles variantes de la COVID-19 viennent d’arriver. Les dernières mesures adoptées visant les voyageurs les ont fait fuir. La rechute de la demande place les compagnies aériennes dans une situation extrêmement difficile. L’aide de l’état devient leur seule planche de salut pour survivre durant les prochains mois. Mais hélas pour elles, le gouvernement Trudeau demeure inactif. 

Le silence d’Ottawa

À mon avis, l’absence de toute intervention du fédéral dans l’aéronautique s’explique comme suit : ce gouvernement n’a jamais considéré ce secteur comme étant névralgique pour le Canada. Par conséquent, le conseil des ministres n’a aucune vision et aucun plan pour cette industrie. De plus ce gouvernement est obnibulé par sa popularité sur les médias sociaux. Il suffit que deux ou trois gazouillis anti aéronautique deviennent viraux pour faire figer tout le conseil des ministres. 

Le temps passe et le manque de réaction d’Ottawa place tout un secteur d’activité en péril. On ne sait plus quoi dire et comment le dire afin d’être entendu. Pendant ce temps la COVID-19 continue de démolir une industrie essentielle à l’économie canadienne. 

Le trimestre qui s’en vient sera déterminant pour les compagnies aériennes canadiennes. Si je me fie à la tendance des douze derniers mois, ce sera un long et pénible trimestre. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

5 avis sur “Covid-19, un autre trimestre catastrophique pour l’aéronautique

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *