Le 100e Global 7500 a volé

Pour partager cette publication :

*les images accompagnant ce texte sont une gracieuseté de M. Frederick K Larkin. 

Le 100e Global 7500 est sorti de la chaîne d’assemblage à Downsview et a effectué son premier vol vendredi dernier. Selon les données de Flightaware, l’appareil immatriculé C-GVEU, a décollé à 9 h 56 pour un vol de 5 h 22 minutes. Au cours des prochaines semaines, il obtiendra son certificat de navigabilité sans sa finition intérieure. Puis il sera transféré au centre de finition Laurent Beaudoin pour y recevoir son intérieur. L’ajout de la cabine fait en sorte que le certificat de navigabilité doit être amendé en fonction des options choisies. Par conséquent, il n’y a pas deux certificats de navigabilité identiques et chaque Global est unique à son propriétaire. C’est à la fin du premier trimestre de 2022 que le client pourra alors prendre possession de son appareil. 

Décollage 100e Global 7500
Décollage 100e Global 7500

Normalement, avec ce 100e appareil, Bombardier et ses employés auront complété la courbe d’apprentissage. Au-delà de ce nombre, la marge bénéficiaire de chaque 7500 sera à son maximum. Le programme sera donc en mesure de contribuer à la rentabilité de l’entreprise à sa pleine mesure. Pour l’instant, Bombardier maintient la cadence annuelle de 40 Global 7500. C’est un rythme élevé qui laisse entrevoir un succès dans les ventes. 

Remarquez sur la prochaine photo, la génératrice de secours qui est déployée sur la côté avant droit du fuselage. C’est une procédure normale lors des essais en de fonctionnalité.

100 Global 7500 de retour au sol
100 Global 7500 de retour au sol
>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

2 avis sur “Le 100e Global 7500 a volé

  • septembre 12, 2021 à 5:26 pm
    Permalink

    Je suis très curieux à propos de la phrase suivante.
    Bombardier maintient la cadence annuelle de 40 Global 7500. C’est un rythme élevé qui laisse entrevoir un succès dans les ventes.

    Nous sommes tous dans le néant complet à propos des ventes du Global 7500 et de son carnet de commande. Mardi prochain, lors de ta présence à chez Bombardier est-ce possible de recueillir un peu d’info ………

    Répondre
    • septembre 12, 2021 à 5:58 pm
      Permalink

      Ça c’est très difficiles à savoir puisque Bombardier ne divulgue que le montant total des commandes et au prix catalogue en plus. Le truc c’est que dans le cas du Global, Bombardier tente de maintenir de 18 à 24 mois de production. Donc dans le cas du Global 7500 cela correspond à 60 à 80 appareils en commande.

      L’autre facteur à prendre en considération c’est la capacité maximum de production de tous les Global qui est à environ 80 unités par année. Bombardier en livrera plus de 70 cette année. Pour aller nettement au delà de 80, il faudrait investir pour augmenter la capacité. Disons que c’est une décision que la compagnie ne voudra pas prendre tant que le carnet de commandes ne dépassera pas un total de 200 Global, soit à peut près 120 7500 ry 80 5500 et 6500.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *