Lente reprise du transport aérien en septembre

Pour partager cette publication :

Après une forte reprise en juillet et août, le transport aérien connaît une croissance plus modeste en septembre. Du premier au 26 septembre, l’ACSTA a contrôlé* 1 968 557 passagers. Ce chiffre représente 45 % du volume pour la même période en 2019 avec 4 355 126 passagers. C’est donc une reprise de 3 % en septembre comparée à 15 % et 14 % en juillet et août respectivement.

Pourtant, le relâchement des mesures sanitaires pour les vols internationaux laissait entrevoir un bon mois de septembre. Les compagnies aériennes ont également ajouté plusieurs vols en septembre, mais rien n’y fait.

Les données détaillées de juillet 2021

Statistiques Canada a également publié les données ses données d’exploitation du transport aérien en juillet. Commençons par la bonne nouvelle qui est le taux de remplissage qui était de 69,1 % en juillet. C’est nettement mieux que les mois précédents, mais il faut apporter un bémol. Les recettes des compagnies aériennes en juillet 2021 représentent à peine 20 % de ce qu’elles étaient en juillet 2019. 

Les données des aéroports de Calgary et Montréal permettent de mieux comprendre la situation du transport aérien. Voici deux tableaux comparatifs des passagers** pour les mois de juillet 2019 et 2021 à Calgary et Montréal. 

Passagers du transport aérien à Calgary, comparaison juillet 2019 et juillet 2021
Passagers du transport aérien à Calgary, comparaison juillet 2019 et juillet 2021
Passagers du transport aérien à Montréal, comparaison juillet 2019 et juillet 2021
Passagers du transport aérien à Montréal, comparaison juillet 2019 et juillet 2021

On remarque que Calgary a connu une excellente performance avec les passagers sur les vols intérieurs. Mais les vols transfrontaliers et internationaux font piètre figure. À Montréal également le secteur des vols intérieurs domine alors que les deux autres sont nettement plus faibles. 

Ces données indiquent donc que ce sont les vols intérieurs qui reprennent et cela favorise les petites compagnies aériennes. Étant donné le volume de passagers des vols intérieurs à Calgary, on peut également dire que WestJet s’en sort mieux. Mais il n’y a pas de doute, les transporteurs canadiens vont encore afficher d’importantes pertes financières au troisième trimestre. 

* Ce qui est mesuré

L’ACSTA publie deux chiffres, le premier est pour le nombre de passagers aux huit plus grands aéroports canadiens : Vancouver, Calgary, Edmonton, Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal et Halifax. Le deuxième chiffre comprend les huit premiers aéroports auxquels on ajoute ceux de Victoria, Kelowna, Saskatoon, Regina, Toronto-Billy-Bishop, Québec et St. John’s. Ces données excluent le personnel navigant et le personnel au sol qui sont contrôlés par l’ACSTA.

Les données de l’ACSTA ne contiennent que les passagers ayant embarqué dans un aéroport canadien. Les passagers provenant de l’étranger ne sont donc pas inclus dans ces statistiques. Mais il s’agit tout de même d’une bonne information qui permet de faire des comparaisons fiables. 

Notez que les aéroports publient leurs statistiques mensuelles avec un mois de retard. Toronto et Vancouver sont en retard de plusieurs mois. De plus, les administrations aéroportuaires comptabilisent les passagers payants et non payants ; il pourrait donc y avoir une différence de plus de 10 % entre les chiffres de l’ACSTA et ceux des aéroports. 

**

Notez que les aéroports comptent non seulement les passagers contrôlés lors de l’embarquement mais également ceux qui débarquent. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *