Rien à dire propos des finances de Transat

Pour partager cette publication :

Ce matin, Transat A.T. a publié ses résultats financiers du deuxième trimestre de 2021 : ho surprise ! Les revenus de la compagnie, qui n’a effectué aucun vol durant la période, ont chuté de manière drastique. Le voyagiste a continué d’assumer des frais fixes d’environ un million de dollars par jour. Que puis-je ajouter de plus et est-ce que quelqu’un s’attendait à des résultats différents ? Si une personne prétend être capable de faire mieux dans les circonstances, c’est qu’elle vient d’une autre planète. 

La reprise des vols étant prévue le 30 juillet, le déficit devrait s’accentuer au prochain trimestre ; la relance va demander d’importants investissements alors que les revenus ne suivront pas le même rythme. La nouvelle PDG, Mme Annick Guérard, ne s’attend pas à un retour à la normale avant la fin de 2023. Son objectif des prochaines années est de stabiliser les opérations et le bilan de l’entreprise. 

Pour ce qui est du parc aérien d’Air Transat, les dernières modifications sont les suivantes : le nombre d’A330 en exploitation passe de 20 à 15 ; le contrat de location de deux appareils est arrivé à terme. La compagnie a également négocié une fin de bail prématurée de trois autres A330. Il ne reste plus qu’un seul B737-800NG encore en service. La compagnie exploitera quatre A321ceo ainsi que dix A321LR. Elle attend la livraison sept autres A321LR avant la fin de 2023. Je ne sais pas si vous êtes dans le même état d’esprit que moi : mais j’en ai marre de ces résultats pandémiques, anémiques. Vivement le retour à une certaine normalité.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

7 avis sur “Rien à dire propos des finances de Transat

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *