Les Travailleurs Indépendants de l’Aviation réclament un meilleur soutien

Pour partager cette publication :

L’association

L’industrie de l’aviation et de l’aérospatiale font souvent appel à des travailleurs indépendants (autonomes) afin de combler des besoins temporaires de main d’œuvre. Au Québec ils représentent une partie importante de la main d’œuvre du secteur de l’entretien d’avions. Le regroupement des Travailleurs Indépendants de l’Aviation du Québec existe depuis plusieurs années déjà. 

Selon l’association, les travailleurs autonomes de l’industrie du transport aérien constituent une force économique de 500 M $ par année. Les membres du regroupement occupent des emplois de techniciens, mécaniciens, consultants, gestionnaires et agents de support. Le représentant du regroupement, M. Paul Gauthier, déclare ce qui suit : 

« Nous faisons partie intégrante des fondations, du maintien et du développement futur de l’industrie aéronautique québécoise et de l’écosystème du transport aérien canadien. »

La situation

Lors d’un ralentissement de la demande, les travailleurs autonomes sont les premiers à faire les frais des mises à pied. Comme ils sont également les derniers à être réembauchés la situation actuelle les affectent énormément. Parce qu’ils touchent des revenus d’entreprise, la plupart de ces travailleurs ne sont pas éligible à la SSUC. Ces travailleurs ne peuvent compter que sur la PCU et cela est nettement insuffisant. Les travailleurs autonomes ont été sévèrement affectés lors de la crise du 11 septembre 2001 et de la crise financière de 2008. La crise actuelle est d’une ampleur sans précédent et menace leur subsistance. 

Les revendications

Les travailleurs autonomes font partie intégrale de l’industrie de l’aviation et de l’aérospatiale. Leur disparition entrainerait un manque de flexibilité dans les entreprises basées au Canada et au Québec. Les Travailleurs Indépendants de l’Aviation demandent que le prêt aux entreprises de 40 000$ devienne une subvention. Ils demandent également au gouvernement du Québec d’intervenir en leur faveur auprès du fédéral. Pour plus d’information sur le regroupement des Travailleurs Indépendants de l’Aviation du Québec, contactez M. Paul Gauthier à l’adresse suivante : regrouptiaq@gmail.com

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *